fbpx

Pourquoi je mange des champignons après avoir cherché si toutes les calories sont égales.

Quelle mouche me pique aujourd’hui de me demander si toutes les calories sont égales ? Si je m’en réfère à mes connaissances en thermodynamique, une Calorie est une Calorie, point barre. Mais prenons une consommation quotidienne de 2500 Calories. Pourquoi certaines personnes prennent du poids alors que d’autres restent stables ou maigrissent ? Les calories que nous ingérons et les calories que nous dépensons ne semblent pas être les mêmes. Essayons d’y voir plus clair et de savoir si toutes les calories sont égales.

Est-ce que toutes les calories sont égales ?

Les calories sont les unités d’énergie qui nous permettent de mesurer l’énergie que nous apporte chaque jour la nourriture. Sur le plan de la physique pure, une calorie est la quantité d’énergie nécessaire pour élever de un degré Celsius la température d’un gramme d’eau à la pression atmosphérique normale. Cette définition ne me rajeunit pas. Elle ne permet pas non plus de savoir pour autant si toutes les calories sont égales en nutrition.

Des champignons pour comprendre si les calories sont toutes égales.

Les calories dans les aliments.

Lorsque nous parlons de Calories dans les aliments, nous parlons en réalité de kilocalories. C’est pour cela que nous leur attribuons une majuscule. Une kilocalorie est, pour les scientifiques, égale à mille calories. Quand on parle de nourriture, une Calorie est en fait une kilocalorie.

Les fabricants d’aliments mesurent l’énergie contenue dans leurs produits à l’aide de ce qu’on appelle une « bombe calorimétrique ». L’aliment est placé dans un récipient hermétique qui est aussi rempli d’eau à pression atmosphérique normale. On détermine l’énergie électrique nécessaire pour brûler les aliments. Lorsque ceux-ci sont complètement brûlés, la température de l’eau est mesurée. Un calcul permet alors de déterminer combien de Calories se trouvent dans cet aliment.

Comment le corps utilise-t-il les Calories ?

La bombe calorimétrique est une méthode qui mesure chaque calorie disponible contenue dans la nourriture. Or, le processus de digestion qui a lieu dans notre corps ne permet pas de tirer profit de chaque calorie disponible.

Prenez les fibres, par exemple. Les fibres peuvent être brûlées dans une bombe calorimétrique. Leurs calories sont mesurées dans le cadre de la quantité totale de calories d’un aliment spécifique. Cependant, dans l’intestin, les fibres ne sont pas toutes digérées (en particulier les fibres insolubles). Certaines ne font que traverser le corps pour donner du volume aux selles. Bilan des courses, vous avez consommé moins de calories que vous le pensiez.  Ou plutôt vous en avez déversé un certain nombre aux toilettes. Il est donc faux de dire que toutes les calories sont égales. Vous venez de découvrir une bonne raison de manger des aliments riches en fibres.

Le système de Atwater.

Une autre méthode de calcul des calories est appelée « système de Atwater ». Dans ce système, on ventile les calories à partir des protéines, des graisses et des hydrates de carbone. Il existe alors des tableaux de référence basés sur la densité énergétique de l’aliment. Chaque gramme de protéines apporte 4 kilocalories. Il en est de même pour les glucides alors que les graisses fournissent 9 kilocalories par gramme. L’alcool suit de peu avec 7 kilocalories par gramme d’alcool. Ainsi la méthode décompose chaque aliment. Les calories sont calculées pour chaque type de constituant et le total correspond à la teneur calorique globale de l’aliment. On pourrait penser qu’un tel calcul, plus basé sur la biologie que sur la physique, assurerait que toutes les calories sont égales mais une fois encore la précision n’est pas au rendez-vous.

Aucune méthode ne constitue une véritable mesure de la digestibilité des aliments et du degré d’absorption des produits digérés. Le type d’aliment dont proviennent les calories influe énormément sur la manière dont notre corps va les traiter. On ne pourra jamais considérer que toutes les calories sont égales puisque deux types d’aliments différents produiront des effets biologiques différents dans notre corps.

L’exemple suivant en est la meilleure illustration.

Soda contre champignons : étude d’un cas d’école pour déterminer si toutes les calories sont égales.

La méthode est simple : nous allons comparer 182 Calories apportées par une boisson de type soda aux 182 Calories apportées par des champignons et rechercher si ces calories sont égales en terme de profit pour l’organisme. A votre avis ?

Le soda :

Une portion de 500 ml de soda environ contient 44 grammes de sucre, apporte 182 Calories et rien d’autre. L’estomac absorbe le sucre ce qui provoque un pic de glucose sanguin et tellement de mauvaises réactions chimiques dans votre corps que vous ne boirez plus jamais de soda (si vous lisez cet article !). Je citerai, sans être exhaustif pour autant, une augmentation de stockage de graisse abdominale, une élévation du mauvais cholestérol et de la pression artérielle. Cela peut même contribuer rapidement à de l’infertilité chez la femme.

La décharge d’insuline liée au pic de glucose bloque également la leptine, hormone qui contrôle l’appétit. Les gens deviennent plus résistants à la leptine. Ils ne ressentent plus de satiété, et cela mène à la suralimentation avec une véritable dépendance au sucre. Cet effet de domino mène à de mauvaises habitudes alimentaires et à des envies de sucre qui ne provoqueront jamais de véritable satisfaction.

En outre, le fructose contenu dans le soda n’envoie pas un signal au cerveau signifiant que le corps vient de recevoir des calories. Cette boisson sucrée ne sera donc pas enregistrée comme nourriture et ne régulera pas l’hormone de la faim aussi appelée ghréline. , Cette hormone de l’appétit est en effet réduite lorsque le corps reçoit de la nourriture, ce qui provoque la satiété, réduit les fringales et nous pousse à moins manger.

Les champignons :

Les champignons contiennent également des glucides, mais au lieu d’être des sucres simples comme dans le soda, ce sont des glucides complexes que l’organisme digère lentement. Ils ne causeront pas de pic de glucose dans le sang, mais l’intestin les digère lentement lentement tout en y puisant des nutriments essentiels, tels que du potassium, des fibres, des protéines, du fer, de la vitamine D et du magnésium. Les champignons sont donc bénéfiques pour le corps au lieu de lui occasionner des dommages considérables.

Le profil nutritionnel des champignons permet de préserver un organisme sain et de le protéger contre les maladies chroniques, y compris les différents cancers et les maladies cardiaques.

Le profil nutritionnel, la digestion lente et les fibres présentes dans les champignons vous permettent de ressentir de la satiété et de la satisfaction, éliminant les envies de grignotage et de suralimentation. Consommer des champignons provoquera-t-il une prise de poids ? Pas du tout !

Résultats du match : est-ce que toutes les calories sont égales ici?

La différence entre le nombre de calories dans le soda et les champignons est nette même si cela ne se traduit pas sur l’étiquette parce qu’on ne peut plus considérer que toutes les calories sont égales. En fait, par opposition au soda dans lequel tout est nuisible, il n’y a pas une seule chose dans les champignons qui le soit.

Une étude portant sur la corrélation entre les calories fournies par les sucres et le risque de diabète a révélé que le rajout quotidien de 150 Calories par jour dans un régime alimentaire augmentait à peine le risque de diabète. Cependant, le risque de diabète augmente de 700% si ces 150 Calories quotidiennes surnuméraires proviennent de sodas ou autres boissons sucrées

Pour revenir à nos champignons, il faudrait aussi prendre en compte que les 182 Calories correspondent à 9 tasses, ce qui correspond à un volume énorme en comparaison avec notre demi-litre de soda. Qui consommerait autant de champignons au cours d’un repas ? Certainement pas moi.

Vous savez maintenant qu’il est faux de dire que toutes les calories sont égales.

Et la principale conclusion que je peux en tirer est qu’il m’est possible de manger davantage pourvu que je choisisse bien mes aliments.

Et si je vous résumais tout cela?

Il ne suffit pas juste de compter les calories pour équilibrer ses repas mais de privilégier les aliments à digestion lente et de bannir les sucres simples.

Regardez les étiquettes des aliments pour rechercher ceux qui contiennent une quantité élevée de fibres. Les aliments d’origine végétale contiennent naturellement beaucoup de fibres indigestibles. Celles-ci se retrouveront inchangées dans les selles. On ne considère pas qu’elles apportent de « vraies » calories puisque le corps ne peut ni les digérer ni les absorber.

Les légumes seront toujours vos meilleurs choix, de même que les fruits à faible teneur en sucre comme les baies. Les beignets, biscuits sucreries, sodas et autres aliments « junky » sont vos ennemis. Ils n’apportent rien de positif à votre corps et peuvent même causer des maladies graves

Pour votre santé, mangez une vraie nourriture équilibrée et surtout riche en fibres !

Cet article vous a plu : restez informés en avant-première par email des nouveaux articles et recevez gratuitement mon ebook "Super-aliments : leurs secrets" en cadeau.

Laisser un commentaire

Opération Shenzheng

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Jean-Pascal Guillon

Le blogging est un hobby mais le bien-être, la nature et le développement, que d'aucuns qualifieront de durable et moi plutôt de responsable, sont de vraies passions. Lecture et écriture sont pour moi des outils de détente et j'espère au travers de mon blog vous communiquer mon intérêt pour ces sujets et vous permettre d'améliorer votre qualité de vie. C'est ce que j'ai décidé de faire au quotidien depuis déjà un certain nombre d'années et ça fonctionne pour moi, alors pourquoi pas pour vous?
Fermer le menu