fbpx

Desmodium adscendens – La plante médicinale pour le foie et les voies respiratoires

Le desmodium (Desmodium adscendens) est aussi connu sous le nom d’herbe de mendiant. C’est une plante originaire d’Afrique et d’Amérique du Sud. La médecine populaire l’utilise depuis de nombreuses années pour traiter une grande variété d’infections. Des études scientifiques confirment que la plante est particulièrement active dans la protection du foie. Le desmodium peut donc protéger le foie des dommages causés par les produits chimiques ou l’alcool. Comme le desmodium a également un effet relaxant sur les bronches, la plante médicinale peut également être utilisée pour l’asthme et la bronchite.

--------- Publicité ---------

Opération Shenzheng

------------------------------

Desmodium en fleur
Photo : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Desmodium_triflorum_08828.jpg

Le desmodium adscendens protège le foie et aide à combattre l’asthme.

Desmodium adscendens est une plante vivace de la famille des plantes papilionacées. Elle prospère principalement dans les régions tropicales d’Afrique, d’Amérique du Sud, d’Asie, d’Australie et d’Océanie. Le desmodium est utilisé comme plante médicinale depuis des siècles. C’est le cas notamment en Afrique de l’Ouest (Côte d’Ivoire, Congo, Sénégal et Ghana) ainsi que dans les forêts tropicales du Pérou et du Brésil. Là-bas, la plante fait toujours partie intégrante de la médecine populaire, surtout pour les personnes qui n’ont pas accès aux soins médicaux.

On apprécie particulièrement l’effet hépatoprotecteur du desmodium, ce qui signifie que la plante protège le foie. Mais le desmodium est aussi un bon choix pour l’asthme et la bronchite. C’est ce qu’ont publié des chercheurs dans “Journal of Ethnopharmacology” en juin 2011.

Desmodium adscendens en médecine populaire

La médecine traditionnelle africaine et sud-américaine a utilisé et utilise toujours une décoction de feuilles et de tiges pour des infections très différentes. Le desmodium traite l’asthme, la bronchite, les sinus obstrués ou la gonorrhée. Il faut aussi ajouter l’hépatite, les crampes musculaires, les douleurs articulaires et dorsales ainsi que les symptômes allergiques et l’eczéma.

Desmodium adscendens : les effets :

Des études sont disponibles en Afrique et en Amérique du Sud, mais aussi en France, en Angleterre et au Canada. On certifie ces effets :

  • un effet bronchodilatateur,
  • la capacité de normaliser une fonction hépatique élevée,
  • un effet antihistaminique (particulièrement utile pour les personnes allergiques)
  • un effet relaxant sur les muscles lisses

Les muscles lisses recouvrent particulièrement les organes creux. Ceci concerne l’estomac, l’intestin, la vessie, l’utérus, les bronches et même les vaisseaux sanguins. Si les muscles de ces organes se contractent, des douleurs peuvent survenir.  Il en résulte des crampes d’estomac, des douleurs abdominales ou des crampes abdominales pendant les règles. Si les muscles des bronches se contractent, cela favorise une crise d’asthme.

Le Desmodium adscendens a le pouvoir de détendre ces muscles, il a un effet antispasmodique et analgésique. Pas étonnant que l’on utilise les feuilles de desmodium dans la médecine traditionnelle brésilienne pour les maladies diarrhéiques, pour la douleur et pour les troubles urinaires tels qu’une infection de la vessie.

Ingrédients actifs du desmodium

Le desmodium adscendens contient, comme toute plante médicinale de haut calibre, de nombreuses substances actives différentes. La principale substance active serait le D-pinitol. En utilisant les valeurs hépatiques habituellement utilisées pour évaluer les dommages hépatiques (AST (anciennement GOT), ALT (anciennement GPT) et AP (phosphatase alcaline)), les chercheurs ont étudié l’effet hépato-protecteur du D-pinitol isolé et celui d’un extrait de plante desmodium. Il a été constaté que le D-pinitol est en tout cas une des substances qui a un effet aussi positif sur le foie.

Selon des études menées au Ghana et au Nigeria, les autres substances actives sont la flavonoïde vitexine et ses dérivés vitexin-2 »-xyloside et isovitexine. Il faut aussi ajouter les triterpènes, saponines, amines et indole alcaloïdes (par ex. tryptamine).

Desmodium adscendens : le spécialiste pour le foie.

Le desmodium aide à soigner le foie

Dans tous les cas, le Desmodium adscendens est particulièrement indiqué pour le foie. Peu importe ce qui manque au foie, on utilise le desmodium comme support pour aider le foie à se régénérer. Cela permet de guérir ou au moins d’améliorer la fonction hépatique. C’est l’effet impressionnant sur le foie qui a conduit la médecine moderne à découvrir le Desmodium adscendens.

En 1960, deux médecins français en Afrique ont travaillé sur un projet humanitaire. Ils auraient alors assisté en quelques semaines à la guérison de nombreux troubles hépatiques. Le desmodium se vend en France depuis de nombreuses années comme complément alimentaire aux propriétés hépato-protectrices. Par contre, la plante médicinale ne fait son chemin que depuis quelques années dans le reste de l’Europe.

Le desmodium est le remède de choix pour de nombreuses maladies du foie. Ceci est valable pour des virus, des produits chimiques ou des toxines comme l’alcool, les drogues ou les médicaments, . En cas de symptômes d’hépatite (jaunisse, maux de tête, fatigue, perte d’appétit), le desmodium est un traitement d’accompagnement efficace. Les symptômes s’améliorent en peu de temps.

Des études menées en Angleterre, en France et au Canada ont montré que le desmodium ne fait pas que traiter la dysfonction hépatique. il protège aussi le foie lors d’une thérapie riche en effets secondaires, comme la chimiothérapie. En même temps, la plante semble protéger et renforcer le système immunitaire.

Pour le foie : éviter les mauvaises herbes médicinales.

Le foie est un organe incroyable. Il aide notre organisme tout entier à se rétablir et à se régénérer. 25 pour cent de tissu hépatique encore fonctionnel permettent à cet organe miracle de maintenir le corps humain en bonne santé. Il sera alors capable d’accomplir toutes les tâches hépatiques nécessaires.

Par exemple, le foie participe à la digestion avec la vésicule biliaire. Si le foie ne fonctionne pas correctement, il en résulte une sensation de satiété rapide et une perte d’appétit. D’autres tâches typiques du foie comprennent la désintoxication et la régulation de l’équilibre du glucose. On ajoutera la formation des protéines, le stockage des nutriments et des substances vitales. La production de cholestérol, la régulation de l’équilibre hormonal et plus de 500 autres tâches sont aussi dépendantes du foie.

Une mauvaise alimentation, l’abus d’alcool et une consommation excessive de sucre endommagent le foie. Celui-ci se retrouve alors dans un état pitoyable. En raison de sa grande capacité de régénération, certaines actions parviennent à soutenir le foie de telle manière qu’il peut redevenir comme neuf.

D’un point de vue naturopathique, ces mesures comprennent principalement deux choses :

  1. Il faut immédiatement abandonner les mauvaises habitudes hépatiques afin de soulager le foie.  On évitera l’alcool, le sucre, les produits finis, les graisses, la viande et le stress. Il est déconseillé de manger trop riche et de prendre trop de substances amères. Vous veillerez par contre à nettoyer vos intestins  et à ne prendre que les médicaments vraiment nécessaires.
  2. On utilise les plantes médicinales pour aider à régénérer les cellules du foie. Elles peuvent en même tempsprotéger le foie contre d’autres dommages. Il s’agit notamment des plantes hépatiques bien connues (chardon-Marie, pissenlit et feuilles d’artichaut) ainsi que du Desmodium adscendens.

Associez-le avec d’autres plantes médicinales du foie pour le nettoyer.

Vous désirez prendre du Desmodium dans le cadre d’un nettoyage du foie?  N’oubliez pas les autres mesures qui profitent au foie et favorisent sa régénération et ses performances. Vous pouvez alors procéder comme suit :

Utilisez des capsules d’extrait de Desmodium. Vous pouvez les combiner avec des capsules de chardon-Marie et/ou des capsules d’extrait d’artichaut (ou du jus d’artichaut). Prévoyez une période de deux à quatre semaines. Ceci est un exemple pour soutenir votre foie sur une base curative.

Desmodium adscendens : spécialiste des poumons et des voies respiratoires.

Des études ont montré que le Desmodium adscendens peut également inhiber les réactions allergiques. Cet effet sur la libération d’histamine est particulièrement intéressant en cas d’asthme

Dans des tests effectués, l’effet relaxant du desmodium sur les bronches s’est produit très rapidement. Une à deux minutes ont suffi ce qui prouve que l’utilisation traditionnelle de la plante est bénéfique pour l’asthme. Au Ghana, par exemple, la plante est l’une des premières mesures prescrites pour les crises d’asthme aiguës. Le desmodium réduit même le risque de choc anaphylactique.

Le desmodium adscendens aide également à dégager les sinus paranasaux et les voies respiratoires des obstructions.  Cela permet d’arrêter la toux persistante, de réduire l’excès de mucus et de procurer un soulagement y compris pour les ronflements.

En raison de tous ces effets positifs sur les voies respiratoires, la plante médicinale peut être utilisée  pour les infections grippales, le rhume et la toux.

Desmodium adscendens : remarques importantes.

Afin de renforcer les capacités de régénération du Desmodium sur le foie, les phytothérapeutes recommandent d’associer la plante à d’autres plantes médicinales. Ce sera le chardon-Marie ou l’extrait d’artichaut (par exemple, comme décrit ci-dessus sous « Desmodium adscendens en association avec d’autres plantes médicinales »), dans le cadre d’un traitement par régénération du foie (ou réhabilitation intestinale).

Comme le desmodium adscendens a un léger effet laxatif, nous recommandons de tester progressivement les doses à employer. Les personnes sensibles commencent avec de petites doses et testent ainsi leur tolérance individuelle.

Si les doses sont trop élevées, les personnes sensibles aux migraines peuvent avoir des maux de tête.

Le desmodium n’est pas approuvé comme médicament. Il s’agit simplement d’une plante médicinale. Elle est utilisée en médecine populaire en Amérique du Sud et en Afrique depuis des milliers d’années. Il existe par contre plusieurs études animales et cellulaires, des rapports de cas individuels et de nombreux rapports de terrain. Cependant, les études cliniques à grande échelle font toujours défaut. Si vous souhaitez prendre des préparations de Desmodium, il est bien sûr préférable, comme toujours, d’en discuter avec votre médecin.

Merci à Simon pour cet article invité sur le Desmodium adscendens.

jean-pascal guillon webmaster du blog les livres du bien-être : santé bien-être et développement personnel

Cet article vous a plu : restez informés en avant-première par email des nouveaux articles et recevez gratuitement mon ebook "Super-aliments : leurs secrets" en cadeau.

Laisser un commentaire

Opération Shenzheng

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Jean-Pascal Guillon

Le blogging est un hobby mais le bien-être, la nature et le développement, que d'aucuns qualifieront de durable et moi plutôt de responsable, sont de vraies passions. Lecture et écriture sont pour moi des outils de détente et j'espère au travers de mon blog vous communiquer mon intérêt pour ces sujets et vous permettre d'améliorer votre qualité de vie. C'est ce que j'ai décidé de faire au quotidien depuis déjà un certain nombre d'années et ça fonctionne pour moi, alors pourquoi pas pour vous?
Fermer le menu