fbpx

Bienfaits et usages de la mélatonine.

Pourquoi un article sur les bienfaits et usages de la mélatonine. Pour deux raisons principales. La première est que l’été est fini (ou presque). Le mois de septembre marque le temps de la rentrée pour les scolaires mais aussi pour de nombreux actifs ainsi que l’arrivée très prochaine de l’automne. Et l’automne c’est la saison du spleen et de la déprime mais aussi des troubles du sommeil qui s’ensuivent. La seconde raison est que cette hormone est plus ou moins devenue « à la mode » et que l’on peut lire un peu tout et n’importe quoi sur ses actions miraculeuses tout autant que sur ses effets secondaires. Essayons donc d’y voir un peu plus clair au travers de cet article sur les bienfaits et usages de la mélatonine.

Qu’est-ce que la mélatonine?

La mélatonine est une hormone souvent qualifiée de « hormone du sommeil ». Sécrétée naturellement au niveau du cerveau par la glande épiphyse, elle a un rôle essentiel dans le cycle veille-sommeil. Libérée progressivement lorsque l’obscurité s’installe, elle facilite l’endormissement. Son pic naturel maximal de libération se situe entre 1h et 4h du matin.

La mélatonine n'est pas la molécule miracle des troubles du sommeil.

C’est pourquoi de nombreux insomniaques pensent que profiter des bienfaits de la mélatonine pourrait leur permettre de résoudre leurs troubles du sommeil. Plusieurs laboratoires se sont engouffrés dans cette brèche et proposent en vente libre en pharmacie des compléments alimentaires contenant de la mélatonine et sensés vous conduire tout droit dans les bras de Morphée.

Mais, parce qu’il y a un mais, les études scientifiques montrent que la sécrétion naturelle de mélatonine chez l’homme ne diminue qu’à partir de l’âge de 55 ans. Alors, que faut-il en penser?

Les bienfaits de la mélatonine dans le traitement de l’insomnie primaire.

L’insomnie primaire peut se définir comme une insomnie sans cause identifiée. Sa prévalence élevée chez les plus de 55 ans semble la relier au manque de mélatonine.

C’est pourquoi l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire) autorise en France un médicament appelé CIRCADIN.  Il est dosé à 2 mg de mélatonine et est exclusivement délivré sur ordonnance à des patients de plus de 55 ans. Prise pendant un minimum de 13 semaines, après le repas du soir et 1 à 2h avant le coucher, la mélatonine permet ainsi de restaurer un rythme veille-sommeil déficient.

La mélatonine est un traitement des insomnies primaires.

Or, certains pays considèrent la mélatonine comme médicament dès la dose de 0.3 mg par prise. A ce dosage, nous trouvons en France de nombreux compléments alimentaires aux bienfaits mal définis. Alors ! Cette hormone aurait-elle d’autres effets? Présente-t-elle une toxicité qui serait à l’origine de cette différence de réglementation? Essayons d’en savoir davantage.

Les autres indications.

La mélatonine ne traiterait en réalité pas que les troubles du sommeil. Ses autres effets sur l’organisme sont les suivants :

  • traitement des troubles de l’inattention avec ou sans hyperactivité chez l’enfant.
  • réduction de la douleur chez le nouveau-né.

Bénéfique ou dangereuse pour l'enfant?

  • amélioration du sommeil chez les enfants en cas de trouble du rythme circadien.
  • diminution du risque de rémission de certains cancers.
  • diminution des effets secondaires des rayons et des séances de chimiothérapie (à des doses fortes de l’ordre de 20 mg/jour).
  • réduction de douleurs chroniques de type migraine, fibromyalgie, côlon irritable …
  • réduction des crises d’agitation et de démence sénile

Nous sommes ici assez loin de simples troubles du sommeil. La mélatonine serait donc une hormone aux effets beaucoup plus vastes mais hélas encore fort méconnus.

Effets indésirables de la mélatonine et limites d’emploi.

Sur la base des effets secondaires signalés, l’ ANSES déconseille de l’utiliser dans les cas suivants :

  • femmes enceintes ou allaitantes.
  • enfants et adolescents.
  • maladies inflammatoires ou auto-immunes.
  • activités dangereuses en cas de baisse de vigilance.

De plus, les personnes épileptiques, asthmatiques ou présentant des troubles de l’humeur doivent consulter leur médecin avant de l’utiliser.

La mélatonine peut être responsable de céphalées.

En réalité, ces recommandations ont surtout été émises en l’absence de données fiables de suivi des effets indésirables de la mélatonine que l’on pourrait lister ainsi :

  • somnolence.
  • maux de tête.
  • nausées.
  • vertiges.
  • maux de dos.
  • problèmes cutanés.

Cependant des études de l’usage de la mélatonine versus un placebo n’ont pas révélé de différence significative par rapport à ces effets indésirables. La seule certitude est une augmentation du temps de saignement (donc à déconseiller en cas d’usage d’anticoagulants). De même l’association à certaines plantes sédatives (camomille, valériane …) ou à la fluvoxamine (anti-dépresseur fréquemment utilisé) renforce la disponibilité de la mélatonine et imposent alors une grande prudence vis-à-vis de la posologie.

S’il fallait ne retenir que cela.

Comme pour de nombreuses hormones endogènes, l’action de la mélatonine est encore mal connue des scientifiques et des médecins.

Seule la prescription médicale à 2 mg/ jour pour les troubles primaires du sommeil chez les individus de plus de 55 ans a fait l’objet d’études rigoureuses.

S’il est certain que la mélatonine possède bien d’autres atouts en particulier dans la gestion de certaines douleurs, il faut toujours considérer le rapport entre bénéfice et risque avant d’y avoir recours.

Les compléments alimentaires faiblement dosés n’auraient peut-être pas d’efficacité avérée et pourquoi ne pas leur préférer dans le doute certaines plantes qui renferment de la mélatonine naturelle telles que la luzerne, le pavot, le fenugrec, le fenouil, les graines de lin, de coriandre et de tournesol. Elles ont au moins l’avantage de permettre de savoureuses préparations culinaires!

Enfin, il existe de nombreuses alternatives à la mélatonine qui ont fait leurs preuves dans la prévention et la gestion des troubles du sommeil.

jean-pascal guillon webmaster du blog les livres du bien-être : santé bien-être et développement personnel

Cet article vous a plu : restez informés en avant-première par email des nouveaux articles et recevez gratuitement mon ebook "Super-aliments : leurs secrets" en cadeau.

Laisser un commentaire

   

       

14 videos d'experts sur la santé au naturel.

Cliquez la bannière pour une découverte 100% GRATUITE !

Banniere du sommet des medecines naturelles

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Jean-Pascal Guillon

Le blogging est un hobby mais le bien-être, la nature et le développement, que d'aucuns qualifieront de durable et moi plutôt de responsable, sont de vraies passions. Lecture et écriture sont pour moi des outils de détente et j'espère au travers de mon blog vous communiquer mon intérêt pour ces sujets et vous permettre d'améliorer votre qualité de vie. C'est ce que j'ai décidé de faire au quotidien depuis déjà un certain nombre d'années et ça fonctionne pour moi, alors pourquoi pas pour vous?
Fermer le menu