Top Navigation

   
Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.
   

Découvrez comment stress et memoire ne font pas bon ménage

stress et memoireA première vue, stress et memoire peuvent sembler des notions bien abstraites mais les répercussions sont nombreuses dans notre quotidien. Qui n’a jamais tempêté et accusé la poisse de le poursuivre en cherchant fébrilement les clés alors que l’heure d’un rendez-vous important approche dangereusement ? Chacun(e) se reconnaîtra aisément dans cette situation et pourtant la malchance n’y est pour rien : ce n’est que la faute au stress du rendez-vous qui affecte la mémoire que nous avons du lieu où se trouvent les maudites clés.

Pourtant, en réfléchissant bien, stress et memoire peuvent aussi interagir positivement, notamment pour assurer notre survie, en conservant des informations relatives à des évènements inquiétants ou dangereux  : l’homme préhistorique conservait le souvenir des chasses au mammouth antérieures pour ne pas exposer sa vie lors des suivantes .

Alors, comment s’y retrouver dans les relations complexes entre stress et memoire ?

La mémoire est un procédé physique dans notre cerveau

La mise en mémoire et la restitution des informations mémorisées répondent à 3 mécanismes successifs faisant intervenir principalement deux zones cérébrales appelées amygdale et hippocampe :

  • la première phase s’appelle l’encodage et constitue un filtre des informations : l’amygdale est donc capable de séparer les données importantes utiles à mémoriser de celles qui n’ont aucun intérêt
  • intervient ensuite ce que l’on appelle la consolidation des informations : l’hippocampe agit comme un graveur de CD-ROM qui va coder les données sous forme de protéines et les archiver dans les constituants des cellules cérébrales
  • la troisième phase constitue la remémoration : en cas de besoin, les informations vont être recherchées dans les archives et ramenées à la surface pour constituer le souvenir

Le stress est également un processus physique

Le stress, largement étudié par les scientifiques, repose essentiellement sur des modifications hormonales faisant intervenir le cortisol dans notre cerveau. Cette connaissance permet d’étudier objectivement la relation entre stress et memoire à l’aide d’une expérience simple : utiliser des médicaments qui augmentent ou diminuent ces hormones du stress.

  • l’administration d’un médicament qui augmente les hormones du stress provoque une diminution de la mémorisation
  • paradoxalement, la prise d’une substance qui diminue les hormones du stress se traduit aussi par une baisse des capacités de mémoire
  • enfin, donner le premier médicament au second groupe-test permet une récupération totale de la mémoire

Cette étude montre donc qu’un certain taux de stress est indispensable pour mémoriser un événement (souvenez-vous de nos hommes préhistoriques et de la chasse au mammouth) mais qu’un excès produira l’effet inverse (c’est ce qui se passe lorsque le stress devient chronique et conduit à un état d’épuisement).

Les interactions entre stress et memoire

Les interactions entre stress et memoire surviennent lors des 3 phases du processus de mémorisation :

  • l’encodage (tri et sélection des informations) n’est pas un phénomène passif mais nécessite une attention pour se réaliser correctement. Le stress en mobilisant l’ensemble de nos capacités d’attention empêche donc un bon déroulement de cette première étape
  • la consolidation fait intervenir de nombreux médiateurs chimiques pour le codage des protéines de stockage de l’information et il est avéré que les hormones du stress (cortisol) perturbent cette synthèse protéique et empêchent donc l’archivage des données
  • la remémoration est également bloquée par le stress : c’est la raison pour laquelle nous ne retrouvons pas nos clés lorsque nous sommes en retard pour un rendez-vous et également l’explication du « trou noir » lors d’un examen scolaire

stress et détente

Agir avant que le stress ne devienne chronique et ne perturbe notre mémoire

Nous avons constaté que stress et memoire sont tous deux des processus physiques : la première action à mener est donc de prendre soin de notre corps : sommeil suffisant, alimentation saine et équilibrée ainsi qu’exercice physique sont les pires ennemis du stress et les meilleurs amis de la mémoire .

Toutes les études montrent que le stress n’est pas tant provoqué par une situation elle-même que par la perception cognitive que nous pouvons en avoir : il est alors indispensable de relativiser chaque événement pour éviter de se laisser submerger par des émotions nocives.

Il est enfin indispensable de se ménager des instants de détente et des occasions de faire le vide : nager, marcher , s’isoler un moment pour faire le vide et se livrer à la méditation, pratiquer des exercices de respiration et de détente musculaire tels que le yoga ou la pratique de la méthode Vittoz …

Vous découvrirez alors que la relation entre stress et memoire peut facilement être utilisée à votre avantage. Il ne reste plus qu’à évaluer le niveau de stress moyen des éléphants ! Une idée?

Le blogging est un hobby mais le bien-être, la nature et le développement, que d'aucuns qualifieront de durable et moi plutôt de responsable, sont de vraies passions. Lecture et écriture sont pour moi des outils de détente et j'espère au travers de mon blog vous communiquer mon intérêt pour ces sujets et vous permettre d'améliorer votre qualité de vie. C'est ce que j'ai décidé de faire au quotidien depuis déjà un certain nombre d'années et ça fonctionne pour moi, alors pourquoi pas pour vous?

, , ,

Laisser un commentaire

18 Réponses à Découvrez comment stress et memoire ne font pas bon ménage

  1. Anne 07/06/2012 à 13:03 #

    Le stress entraîne la fatigue qui entraîne le chaos de ses neurones et tout s’embrouille et il faut bien le reconnaître pour beaucoup d’entre nous, nous trouvons toujours une excuse pour ne pas lever le pied.

    Mes trucs à moi :
    – la marche avec de la musique dans les oreilles
    – écrire pour évacuer toujours avec de la musique dans les oreilles

    Ecouter son corps lorsque le soir il réclame la quiétude du lit et ne jamais contredire ses yeux qui se ferment gentillement : ne pas lutter !

    Merci Jean-Pascal pour ce très bel article sur un sujet qui est d’actualité 😉

  2. Jean-Pascal 07/06/2012 à 16:48 #

    La musique dans les oreilles pour toi Anne et l’exercice physique ou le jardinage pour moi, chacun élimine son stress à sa manière, le principal étant de rester à l’écoute de son corps ce qui n’est pas toujours aussi facile que cela en a l’air. A quoi sert de s’acharner lorsque tout s’embrouille et que l’on ne retient plus rien? Il vaut mieux débrancher puis reprendre bien reposé et détendu. Je suis certain qu’au total on aura ainsi réalisé un gain de temps tout en se préservant. Bonne continuation … en musique.

  3. Marie@caf poitiers 08/06/2012 à 10:55 #

    Bonjour à vous deux,

    Pour ma part, je me répète sûrement, mais le sport (avec de la musique c’est mieux) m’aide clairement à évacuer tout le stress en plus de canaliser ma colère et le surplus d’énergie !

    Clairement, le stress doit être évacué le plus vite possible pour vivre en tout quiétude !

    Merci Jean-Pascal pour cet article, intéressant comme toujours :o)

    Marie

  4. Jean-Pascal 08/06/2012 à 13:22 #

    Bonjour Marie,
    Comme toujours adepte de sport mais cette fois aussi de musique. L’association des 2 me semble en effet idéale pour faire le vide et entraîner un total relâchement tant musculaire que cérébral. Et pourquoi ne pas aussi y adjoindre des activités plus « intellectuelles » telles que l’écriture, la lecture ou les mots croisés?
    Merci de ton commentaire et bonne continuation.
    Jean-Pascal

  5. Val 10/06/2012 à 00:17 #

    Cela ne semble pas étonnant que le stress soit mauvais sur la santé. Je suis par contre étonné par le passage sur la diminution « artificielle » du stress qui n’implique pas une amélioration de la mémoire. Comment le corps détecte ? Pour ma part je m’offre des moments bien-être avec un atmosphère huile essentielle de bergamote. Je ne sais pas si ça agit sur la mémoire mais sur mon stress c’est sur.

  6. Jean-Pascal 10/06/2012 à 07:25 #

    Bonjour Valentin,
    Ce n’est pas en réalité la diminution du stress qui est étudiée dans cette expérience mais l’absence ou la quasi-absence de stress. Cette étude démontre qu’il faut un certain niveau de stress pour que le cerveau soit capable d’effectuer la mémorisation d’un évènement. Pour se souvenir de quelque chose, il faut au préalable l’avoir enregistré et donc y avoir accordé une certaine attention que seul un minimum de stress autorise. En conséquence, l’excès de stress (ainsi qu’également un stress chronique) et l’absence de stress sont les deux situations qui affectent notre mémoire.

  7. Luc 12/06/2012 à 17:50 #

    C’est difficile d’agir sur le stress en période d’examens et pourtant, c’est dans ces moments qu’on a le plus besoin de mémoire. Je pense qu’il faut savoir faire des pauses relaxantes, c’est bien ça ?

  8. Jean-Pascal 12/06/2012 à 20:20 #

    Bonsoir,
    Bien entendu , des pauses relaxantes permettent de « vider » la tête et donc de diminuer le stress ce qui est bon pour l’enregistrement et la mémorisation ultérieurs des cours. Il est aussi bon de profiter de ces pauses pour éliminer le stress de manière plus active, en pratiquant des exercices respiratoires, de la méditation, du yoga … chacun peut trouver la relaxation qui lui convient en fonction de ses goûts. Bon courage pour les examens, je croise les doigts pour vous.

  9. Jean-Emmanuel 13/06/2012 à 13:45 #

    On dit aussi qu’il faut absolument ne rien tenter de mémoriser la veille des examens. C’est trop tard, car comme l’explique Jean-Pascal cela aura comme effet d’encoder un maximum d’informations qu’au final nous n’aurons pas eu le temps de consolider, et donc très difficile à utiliser.

    Je suis en pleine période de fin de diplôme, et je trouve que l’hypnose est un fantastique moyen d’enlever le stress. Essayez, il y a des MP3 vraiment bien fait gratuits sur Internet (Olivier Lockert notamment)

  10. Jean-Pascal 13/06/2012 à 22:15 #

    Bonsoir Jean-Emmanuel,
    Je suis très honoré de ce commentaire provenant d’un adepte d’un sujet qui me fascine (non sans peur) comme l’hypnose peut le faire. Oui, apparemment l’hypnose a le pouvoir, mais sans l’exclusivité, de retirer le stress. C’est ce que je notais dans une réponse à un commentaire précédent : il y a suffisamment de remparts contre le stress pour que chacun puisse adopter la méthode qui convient le mieux à la fois à ses convictions et à son tempérament. Pour la mémoire, je suis tout à fait d’accord et ai pu le constater à maintes reprises au cours des examens passés : faire le vide au dernier moment est le meilleur moyen de placer sa mémoire en état d’être mobilisable à la demande, réviser au dernier moment ne fait que surcharger une « base de données » inaccessible car ni triée, ni décantée. Bon courage pour le diplôme et pour les MP3 je ne suis certainement pas le seul à m’interroger et espérer de plus amples explications.

  11. sarah de @immo 18/06/2012 à 11:54 #

    Bjr,
    Il faut privilégier une hygiène de vie car prendre soin de son corps aide à se libérer l’esprit.
    Le sport favorise la production d’endorphines et contribue au bien-être, de même qu’une alimentation saine.
    Vous pouvez par exemple vous rendre à pied au travail ou apprendre des techniques de relaxation par exemple s’inscrire dans un cours de yoga.
    Il est aussi important de penser positif, de relativiser.
    Le sens de l’humour est l’une des meilleures armes pour faire face au strees.

  12. Jean-Pascal 19/06/2012 à 07:45 #

    Bonjour Sarah,
    Merci pour ce commentaire qui va totalement dans le sens du contenu de mon article. Il est vrai qu’il ne faut pas non plus oublier de positiver chacun des évènements, petit ou grand, de l’existence et de relativiser pour dédramatiser les situations. Quant au sens de l’humour, c’est une remarque très judicieuse et peut-être un prochain article.

  13. Quentin@Site designer 04/07/2012 à 11:43 #

    Certains spécialistes ont mis en avant que le stress peut être associé à certains objets à cause des évènements passés de stress vécus avec ceux-ci. Que faut-il faire dans ce cas là ? Changer totalement d’environnement ?

  14. Jean-Pascal 04/07/2012 à 21:54 #

    Bonsoir. Non , ne pas changer d’environnement mais effectuer un travail pour dissocier l’objet ou les objets du stress qu’ils peuvent engendrer.

  15. Catherine 12/07/2012 à 19:22 #

    bonjour J.Pascal,

    bizarre comme je tombe sur ton article au sujet du stress et de … la mémoire.
    Je dis ça, car hier soir, il m’est arrivé une chose bizarre.
    J’ai été incapable de me rappeler le moindre mot de passe pour le web. Mon cerveau refusait le moindre effort, comme s’il était endormi.
    A côté, ma fille écoutait de la musique assez fort. Est-il possible que mon cerveau ce soit connecté à la musique au point de refuser tout autre demande ?
    Je précise ici que je n’étais pas du tout stressé.

  16. Jean-Pascal 12/07/2012 à 22:22 #

    Bonjour Catherine.
    Tout dépend essentiellement de l’attention que ton cerveau portait à cette musique. S’il était suffisamment accaparé, cela peut se confondre avec une certaine forme de stress bloquant la mobilisation des informations mémorisées. Mais d’autres facteurs ont peu intervenir comme un petit coup de fatigue, la concurrence d’autres pensées même positives …

  17. Sam@mémoriser 10/12/2013 à 12:53 #

    Bonjour,
    Autant je me doutais que trop de stress pouvait nuire à la mémoire, chose que l’on a tous un jour ou l’autre expérimenté soi-même, autant je ne pensais pas qu’il fallait un taux de stress minimum pour une bonne mémorisation…
    Au passage, pour celles et ceux qui seraient intéressés par le sujet passionnant qu’est la mémoire, il y a un très bon blog qui en parle et qui s’appelle potiondevie.fr.

  18. Jean-Pascal Guillon 10/12/2013 à 14:32 #

    Et hop, un petit coup de pub au passage ! Ce serait bien de nous en dire un peu plus sur le stress et la mémoire, tant qu’à faire …
    Un très bon blog se doit de dispenser une très bonne info dans les commentaires.

Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.