Top Navigation

   
Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.
   

Sortir du burn out en acceptant ses limites.

Chose promise, chose due ! Lors de la publication il y a quelques semaines d’ un article sur les causes et le mécanisme du burn-out, je m’étais engagé à vous livrer des pistes sur les façons de sortir du burn out. C’est aujourd’hui chose faite avec, il est vrai, juste un peu de retard et je vous prie de m’en excuser.

Sortir du burn out suppose d’abord de l’accepter.

La plupart des psychologues et thérapeutes vous diront que les clients qui les consultent à la suite de leur stress voire de leur épuisement professionnel ont beaucoup de mal à reconnaître ce dernier. Or, il n’existe pas de solution pour sortir du burn out et retrouver son bien-être si l’on ne parvient pas à rompre avec ce déni.

Il faut donc cesser de croire que le burn out c’est « pour les autres » et que l’on est suffisamment armé pour supporter la pression et le stress, quand bien même ceux-ci seraient excessifs.

Par conséquent, la première action à mener pour sortir du burn out est d’écouter les signaux que nous délivre notre corps et en premier lieu cette sensation de fatigue intense qui ne disparait pas même au repos ou revient dès la reprise du travail.

Accepter la situation, c’est déjà commencer à chercher à sortir du burn out.

L’union fait la force.

Essayer de sortir du burn out tout seul dans son coin est voué à l’échec car nul ne peut contrôler tous les paramètres. La guérison nécessite des échanges constructifs entre 3 intervenants :

–          Le thérapeute qui va offrir une écoute et permettre à la personne atteinte de reprendre peu à peu confiance en elle et à devenir capable de définir les priorités de son existence (je vais revenir un peu plus loin sur cette notion de priorités).

–          L’employeur qui doit être capable pour maintenir la performance de ses équipes d’optimiser, en prenant en compte le facteur humain, ses méthodes de management et de mettre en place de véritables plans d’action.

–          Le salarié qui, pour sortir du burn out, doit revoir en la relativisant sa relation au travail et en modifiant ses rapports aux collègues afin de sortir de son isolement.

Faut-il arrêter de travailler pour sortir du burn-out ?

Chaque situation est un cas particulier mais il se dégage 2 lignes principales après un burn out :

–          Une fatigue physique intense qui nécessite impérativement un break de 1 à 2 semaines

–          Un épuisement psychologique qui est bien plus long à guérir et qui nécessiterait un arrêt trop long pour permettre un retour serein et efficace à l’emploi.

Il semblerait donc que l’attitude la plus raisonnable pour sortir du burn out professionnel est de prendre un congé maladie de courte durée et d’en profiter pour non seulement se reposer mais en même temps prendre les premières dispositions de travail sur soi pour modifier sa relation au travail.

Accepter ses limites est un préalable pour guérir d’un burn out.

Puisque l’épuisement professionnel naît le plus souvent du désir d’être le ou la meilleur(e) en toutes circonstances professionnelles, le seul moyen de sortir du burn out est d’accepter ses faiblesses et ses imperfections. Ceci nécessite donc de faire le deuil d’une certaine image de soi (d’où le rôle primordial de l’accompagnement par un thérapeute) sans pour autant se dévaloriser.

Il est juste normal de ne pas être parfait !

Le meilleur moyen de ne pas se sentir alors en situation de faiblesse est de développer l’habitude (il m’a personnellement fallu près de 30 ans pour y parvenir mais cela change totalement la vie) de faire attention à soi-même, de considérer que notre personne est ce qu’il y a de plus important, bien avant le travail. C’est LA priorité sur laquelle je voulais revenir ici.

Prendre soin de soi et définir ses priorités est un des pré-requis pour sortir du burn outPhoto de Shiatsu Loft Berlin

Un pas-à-pas pour se remettre d’un burn out.

1)      Consulter un médecin et effectuer un break de quelques semaines, le temps de sortir du burn out sur le plan physique.

2)      Trouver une aide psychologique pour redéfinir une nouvelle image de soi et des priorités de l’existence

3)      Effectuer au minimum 30 minutes d’exercice physique chaque jour pour apprendre à ressentir son corps et à déceler les symptômes de fatigue.

4)      Analyser ce qui a conduit au burn-out pour être en mesure d’y remédier et d’accepter de devenir « bon » plutôt que « parfait ».

5)      Se concentrer sur ses objectifs personnels, ce qui est vraiment essentiel pour soi.

6)      Apprendre à déléguer, à collaborer avec ses collègues et à gérer le temps de travail.

7)      Équilibrer son existence entre travail, famille et loisirs.

8)      Devenir indulgent avec soi-même en abandonnant le perfectionnisme.

Ma conclusion personnelle.

« Il n’y a pas que le travail dans la vie ».  Cette phrase pourrait sembler à la fois simpliste et provocatrice mais elle est à mon sens criante de vérité. Je n’ai personnellement jamais été aussi efficace professionnellement que depuis que j’ai pris conscience que je devais parvenir avant tout à prendre soin de moi. C’est ainsi que je suis parvenu à sortir du burn out et à développer une relation saine à la fois avec mon travail et avec mon entourage personnel et professionnel.

Je vous souhaite et vous conseille à la fois d’en faire autant et je suis certain par avance que vous deviendrez à la fois des êtres épanouis et performants dans leur travail.

jean-pascal guillon webmaster du blog les livres du bien-être : santé bien-être et développement personnel

Photo à la une de muitosabao

 

 

Le blogging est un hobby mais le bien-être, la nature et le développement, que d’aucuns qualifieront de durable et moi plutôt de responsable, sont de vraies passions. Lecture et écriture sont pour moi des outils de détente et j’espère au travers de mon blog vous communiquer mon intérêt pour ces sujets et vous permettre d’améliorer votre qualité de vie. C’est ce que j’ai décidé de faire au quotidien depuis déjà un certain nombre d’années et ça fonctionne pour moi, alors pourquoi pas pour vous?

,

Laisser un commentaire

10 Réponses à Sortir du burn out en acceptant ses limites.

  1. Emma 03/07/2014 à 11:26 #

    L’amour peut remédier à vous sortir du burn out, famille, femme, amies et des vacances aussi sont les bienvenue surtout en cet été qui s’annonce chaud chaud
    Enfin il n’y a que soi pour s’aider soi-même: je ne sait si ça se dit comme ça ! 😉

  2. Jean-Pascal Guillon 04/07/2014 à 06:27 #

    Bonjour Emma. Il est en effet certain que l’environnement affectif et les loisirs constituent d’excellents remparts contre le burnout. Encore faut-il ne pas être pris par le stress professionnel au point de se couper progressivement de son entourage en s’isolant.

  3. Alex 07/07/2014 à 16:53 #

    Salut Jean-Pascal,
    Je connais un ami qui souffre de ce fameux Burn out je vais lui proposer de lire ce bon article.

    Merci pour votre aide, vos conseils et astuces et bonne continuation 🙂

  4. Jean-Pascal Guillon 07/07/2014 à 21:46 #

    Merci Alex de bien vouloir l’informer de cet article. Je souhaite de tout coeur que cela puisse l’aider à retrouver sérénité et bien-être, tant au travail que dans sa vie personnelle.

  5. Magalie 09/07/2014 à 12:09 #

    Équilibrer son existence entre travail, famille et loisirs. A mon avis ça résume toutes les solutions et si on atteint cet équilibre tout ira bien pour nous

  6. Jean-Pascal Guillon 09/07/2014 à 12:54 #

    Ces 3 secteurs doivent effectivement être très bien équilibrés pour parvenir au bien-être et éviter le burn-out. Certaines personnes parviennent cependant au même résultat avec simplement un équilibre travail/loisirs ou travail/famille. Le plus difficile est alors de respecter ces proportions et de ne pas laisser le travail grignoter peu à peu tout le reste.

  7. Magalie 14/07/2014 à 13:00 #

    Je me rappel q’une fois tu as dit que le travail n’est pas tout dans vie, et si on essayer la formule : loisirs/famille, arriverons nous à atteindre l’équilibre parfait tout en rappelons que la principale cause du burn out est le travail

  8. Jean-Pascal Guillon 14/07/2014 à 16:05 #

    Oui, Magalie, supprimer le travail serait certainement une solution radicale face au burn out … mais aurait assurément d’autres inconvénients. 😉

  9. Magalie 17/07/2014 à 12:25 #

    Malheureusement l’argent ne saute pas dans nos poche et ne faufile pas dans nos compte en banque sauf si on est fille de Bill gates ou de Richard branson 🙂

Trackbacks/Pingbacks

  1. Sortir du burn out commence par accepter ses li... - 01/07/2014

    […] Sortir du burn out est parfois long et compliqué mais commence toujours par devenir capable d'accepter ses propres limites sans se sentir dévalorisé(e).  […]

Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.