Top Navigation

   
Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.
   

Le sommeil a son importance, les troubles du sommeil ont leurs conséquences

le sommeil est indispensable à une bonne récupération mais des troubles du sommeil peuvent survenirTroubles du sommeil ou non, dormir est très important dans notre vie puisque nous consacrons à notre lit environ un tiers de notre temps d’« activité ». Le sommeil est indispensable pour reconstruire notre capital de force, qu’il s’agisse de physique ou de psychique et lorsqu’il fait défaut, c’est tout le bien-être et la qualité de vie qui s’en ressentent.

Malheureusement le sommeil est de nos jours souvent relégué au second plan après nos obligations ou du moins ce que nous ressentons comme tel et nos loisirs et ceci explique beaucoup de troubles du sommeil. Les deux périodes favorables au sommeil récupérateur sont le petit matin (de minuit à 7 h) et la bien-nommée heure de la sieste (de 14 à 16h). Si nous ne parvenons pas à nous accorder un temps suffisant de sommeil réparateur pendant ces plages horaires, nous accumulons une dette qui finira par se traduire par une somnolence excessive dans la journée.

De plus, certains troubles du sommeil affectent sa qualité et peuvent conduire à aggraver ce manque de sommeil.

L’insomnie ou comment perdre le sommeil

L’insomnie fait partie des troubles du sommeil fréquents puisque plus d’un tiers de la population y serait sujette de manière temporaire ou plus grave encore permanente. Ce défaut quasi complet de sommeil a bien entendu des répercussions physiques avec l’accumulation de fatigue mais aussi sociales et familiales puisque l’insomniaque se replie sur lui-même et souffre d’irritabilité.

Il existe bien entendu des causes organiques d’insomnie dont les meilleurs exemples sont l’hyperthyroïdie, les troubles douloureux de type arthrose, le reflux gastro-oesophagien ou les troubles respiratoires mais l’insomnie est plus fréquemment d’origine psychique ou émotionnelle.

parfois liée au stress l'insomnie est le plus fréquent des troubles du sommeil et diminue notre bien-être

Il n’en demeure pas moins vrai que la majorité des causes d’insomnie sont à rechercher dans des facteurs externes que sont principalement la dépression, le stress, l’angoisse. Il est bien connu par exemple que l’on dort mieux en vacances que sous la pression du stress professionnel et également que l’insomnie s’auto-aggrave chez ceux qui tout au long de la journée font une fixation sur leurs troubles du sommeil et sur la mauvaise nuit qui va suivre.

Le ronflement appartient au troubles du sommeil et n’est pas qu’une manifestation bruyante

40% des plus de 50 ans, à forte majorité des hommes, ronflent de manière systématique. Ce phénomène qui arrive en tête des troubles du sommeil est parfois très bruyant (jusqu’à 100 db) et  provoque la plupart du temps une gène importante pour le conjoint et l’entourage et ne doit pas être pris à la légère.

Le ronflement est provoqué par une vibration excessive du voile du palais et de la paroi du pharynx lors du passage d’un flux aérien anormalement turbulent. Les causes sont multiples et nous citerons sans pour autant être exhaustifs une la déviation de la paroi nasale, la congestion du nez, le fait de dormir sur le dos ou l’ingestion d’alcool au cours de la soirée.

l'acool consommé en soirée peut être responsable de troubles du sommeil tels que insomnie et ronflement

Mais le ronflement peut aussi être étroitement lié à des troubles du sommeil plus sérieux tels que les apnées qui seront à explorer systématiquement en cas de survenue de ronflement. Il est aussi en relation dans certains cas avec des troubles d’hypertension vasculaire à l’origine d’accidents tels que les infarctus.

Le traitement est en premier lieu hygiénique avec la perte d’un éventuel surpoids, l’abstinence d’alcool en soirée, l’habitude de ne pas dormir sur le dos (quitte à accrocher un objet gênant au dos du pyjama), l’arrêt des somnifères. Dans les cas d’anomalies du voile du palais ou de la structure osseuse des mâchoires, la chirurgie conventionnelle ou l’usage du laser chirurgical sont les ultimes remèdes contre le ronflement.

L’apnée du sommeil, le trouble qui fait peur

Existant à la fois chez l’adulte et dans une moindre mesure chez l’enfant, l’apnée du sommeil se définit par la survenue de pauses respiratoires d’une durée supérieure à 10 secondes. Il s’ensuit une perturbation de la qualité du sommeil avec des manifestations d’agitation et de suées nocturnes.

Provoquant parfois des maux de tête ou des troubles sexuels, l’apnée du sommeil diminue dans la journée les facultés de concentration et pourrait même favoriser l’apparition de troubles cardiovasculaires sérieux.

Le traitement du plus sérieux des troubles du sommeil est essentiellement hygiénique et causal puisque l’apnée du sommeil survient en priorité chez des adultes en sur-poids ou des enfants dont les amygdales sont de taille excessive ou sujets à des troubles rhino-pharyngés durables. Certains traitements orthodontiques ou de chirurgie du voile du palais ont été réalisés avec succès.

Les conséquences sociales et professionnelles des troubles du sommeil

Nous avons dit au début de cet article que le manque de sommeil récupérateur entraîne une dette qui s ‘accumule et qui, faute de périodes de récupération suffisante à l’occasion des week-ends ou des vacances par exemple, se traduira un jour ou l’autre par une somnolence excessive dans la journée.

Or, les conditions actuelles de travail imposent à la fois une vigilance accrue puisque les équipes sont réduites et les responsabilités individuelles élargies et un fonctionnement en quasi-continu, 24 h sur 24. Le travail peut donc devenir ainsi la cause des troubles du sommeil et en subir en même temps les conséquences à la fois sur la sécurité et sur la productivité.

les troubles du sommeil et les insomnies diminuent la vigilance au travail et provoquent une somnolence excessive

Et c’est sans parler de la baisse de la qualité de vie des travailleurs ainsi concernés avec le risque de dégradation des relations familiales et d’augmentation des accidents de la circulation sur le parcours travail-domicile.

Les troubles du sommeil constituent donc un sujet qu’il ne faut absolument pas prendre à la légère, même lorsque la fréquence de ceux-ci inciterait à les banaliser . Un trouble sous-estimé risque de s’aggraver rapidement et de déboucher sur des conséquences parfois graves et irréversibles.

 jean-pascal guillon webmaster du blog les livres du bien-être : santé bien-être et développement personnel

Post Scriptum : Je n’ai volontairement pas traité ici des troubles du sommeil et de la somnolence chez les adolescents, le sujet est assez vaste pour lui consacrer ultérieurement un article à part entière .

Le blogging est un hobby mais le bien-être, la nature et le développement, que d’aucuns qualifieront de durable et moi plutôt de responsable, sont de vraies passions. Lecture et écriture sont pour moi des outils de détente et j’espère au travers de mon blog vous communiquer mon intérêt pour ces sujets et vous permettre d’améliorer votre qualité de vie. C’est ce que j’ai décidé de faire au quotidien depuis déjà un certain nombre d’années et ça fonctionne pour moi, alors pourquoi pas pour vous?

, , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

29 Réponses à Le sommeil a son importance, les troubles du sommeil ont leurs conséquences

  1. Antonin Sentimancho 15/10/2012 à 10:31 #

    Merci pour cet article qui aura eu le mérite de me sensibiliser à l’importance du sommeil. C’est vrai que personnellement, quand je ne dors pas bien pendant plusieurs jours/semaines, je ne me formalise pas mais je vais faire attention maintenant 😉

  2. Xavier@ club du succès Internet 15/10/2012 à 18:53 #

    Salut,

    Vous avez raison de dire que les conséquences du trouble de sommeil sont graves( et je dirait même désastreuse)

    figurez vous qu’on la femme de mon oncle a divorcé juste parce qu’elle ne pouvait plus supporter ses renflements et le fait qu’il soit toujours assis devant son petit écran à deux heures du matin.

    Mais vraiment perdre sa femme pour une histoire pareil c’est….

    vous comprenez

    Amicalement,
    Xavier

  3. Jean-Pascal 15/10/2012 à 22:53 #

    Oui, Xavier, les troubles du sommeil peuvent avoir des conséquences sur le bien-être de l’entourage. Maintenant de là à conduire à de telles extrémités, le prétexte a peut-être été vite trouvé. Merci pour ce commentaire.

  4. Jean-Pascal 15/10/2012 à 22:55 #

    Attention Antonin, la dette de sommeil s’accumule. Ce n’est pas bien grave si ce n’est que quelques jours par-ci par-là, c’est quand on n’arrive plus à récupérer le temps manquant que les soucis commencent avec parfois de lourdes conséquences. Bonnes nuits à vous et vous obtiendrez plus de bien-être et de santé.

  5. Clopinette 16/10/2012 à 12:49 #

    J’ai des probleme apnée du sommeil et si je dort plus de 6 hrs d’un seul bloc je me réveille avec un mal de crane qui vas me suivre toute la journée, de plus j’ai tendance ensuite a m’assoupir sans arret. J’ai consulté un spéciallite pour mes troubles du sommeil mais son diagnotique ne justifie pas pour l’instant une prise en charge du probleme.

  6. Jean-Pascal 16/10/2012 à 13:16 #

    Comme je l’ai expliqué, tout trouble du sommeil se traduira tôt ou tard par une dette de sommeil et une somnolence excessive. Ceci a des conséquences non négligeable à la fois au niveau soci-professionnel et au niveau santé. En plus tes apnées entraînent un mal de crâne donc un manque de bien-être et je ne comprends franchement pas que l’on ne t’ai pas proposé d’essayer de trouver une solution. Vas peut-être consulter un autre spécialiste.

  7. arthroscopie 17/10/2012 à 11:38 #

    Pour avoir testé plusieurs mois en ne dormant que 5 à 6 heures par nuit, je confirme qu’on ne s’habitue pas à peu dormir, et qu’au bout d’un moment le corps craque : hallucination (si on fixe un objet on le voit bouger légèrement), impossibilité de se concentrer, etc…

  8. Jean-Pascal 17/10/2012 à 21:41 #

    C’est la fameuse dette de fatigue dont je parle dans l’article. Passé un certain taux elle se traduit par de la somnolence excessive et des troubles physiques semblables à ceux que vous décrivez. Pas de bien-être possible sans sommeil, la seule variable demeure tout de même une dose de sommeil minimum différente d’un individu à l’autre, probablement en rapport avec la qualité de ce sommeil.

  9. blog geek 18/10/2012 à 11:22 #

    Y’a la nervosité aussi qui se dégage de son manque de sommeil ainsi d’ailleurs que l’irritation et le développement des sens car lorsqu’on ne dort pas le moindre bruit ou touché ou odeur est comme décuplé d’ailleurs ça serait intéressant de savoir pourquoi

  10. Jean-Pascal 18/10/2012 à 19:17 #

    Oui, le manque de sommeil décuple toutes les mises en jeu de réactions nerveuses que ce soit vis-à-vis de l’humeur ou des perceptions sensorielles. En fait ces phénomènes proviennent de modifications vasculaires et plus encore de la modification d’hormones qui interfèrent avec les neuro-transmetteurs cérébraux. C’est de la chimie un peu complexe et le manque de sommeil perturbe l’équilibre des réactions.

  11. interphone-video.com 23/10/2012 à 16:32 #

    Certes, les troubles de sommeil ont des conséquences sur le quotidien de la personne. Ils peuvent même déstabiliser la vie de la personne.
    Marie

  12. Jean-Pascal 23/10/2012 à 23:21 #

    Ils modifient toute la vie personnelle et sociale de celui (ou celle) qui en est atteint. C’est pourquoi il ne faut pas les prendre à la légère si on ne veut pas perdre rapidement tout bien-être.

  13. C’est vrai que les troubles du sommeil ont des conséquences sur la vie sociale et professionnelle. Ils apportent de l’irritabilité, des problèmes de concentration et de mémoires importants. Je ne sais pas si des solutions efficaces sans médication apportent de bons résultats.

  14. Dien Chan 29/10/2012 à 16:05 #

    Mon compagnon souffrait d’apnée du sommeil et il a testé la réflexologie, ça va beaucoup mieux depuis. C’était des troubles liés au stress en fait.

  15. MyCosmetik 29/10/2012 à 16:38 #

    Je souffre parfois d’insomnie. J’en ai déjà parlé dans un autre commentaire sur votre site, l’aromathérapie m’a pas mal aidé à me détendre et donc à mieux dormir (principalement l’huile essentielle de lavande et d’encens). Je commence également des exercices de respiration et de relaxation, je pense que cela peut agir sur certaines petites angoisses et dont aider à retrouver un meilleur sommeil.

  16. Jean-Pascal 29/10/2012 à 21:48 #

    Bonsoir Patrick. Moi, je dirai plutôt que la solution aux troubles du sommeil réside très rarement dans un traitement médical. Il faut en général rechercher leur cause profonde et aucun médicament n’est capable de réaliser ça.

  17. Un ami avec qui j’ai échangé sur le sujet m’a conseillé la sophrologie. je ne connais pas mais pourquoi pas. Je pense que l’on est prêt à tout essayer, car au bout d’un moment, c’est le cercle vicieux. Merci pour votre intérêt.

  18. Jean-Pascal 31/10/2012 à 22:08 #

    Oui, Patrick il ne faut négliger aucune piste pour retrouver un juste sommeil. Votre bien-être et votre santé sont liés à sa qualité et la sophrologie pourrait éventuellement vous venir en aide. Revenez témoigner ici dès vos premiers résultats. Merci à vous.

  19. Jean-Pascal 02/11/2012 à 09:24 #

    Tout ce qui peut diminuer le niveau de stress et de tension est en effet favorable à un sommeil apaisé et donc réparateur.

  20. Jean-Pascal 02/11/2012 à 09:28 #

    Bonjour, votre témoignage est intéressant car l’apnée du sommeil est habituellement reliée directement à des particularités physiques telles que sur-poids ou l’hypertrophie des amygdales.

  21. J’ai essayé la sophro et j’ai été stupéfait des résultats. La réflexologie a bonne réputation, je devrais essayer aussi. Pour l’instant je continue mes séances et j’espère que mon sommeil se régulera de lui même. Merci et à bientôt

  22. Jean-Pascal 22/11/2012 à 21:08 #

    La sophrologie est une des techniques qui permet d’obtenir des résultats sur les troubles du sommeil, au même titre que toutes les méthodes qui ont pour objet de diminuer notre stress et donc de favoriser un bon endormissement, lui-même garant d’un bon sommeil.

  23. Sun Prothese 01/12/2012 à 00:28 #

    Bonjour Clopinette,
    En tant que prothésiste dentaire, j’ai mis au point avec des ORL une orthèse d’avancée mandibulaire qui permet de traiter de manière « légère » les problèmes d’apnée du sommeil. Je te propose d’en discuter après avoir vu tes enregistrements du sommeil.

  24. leo 01/12/2012 à 05:01 #

    Bonjour, Jean-Pascal, je suis tout à fait d’accord avec vous quand vous dites que le sommeil est important, capital, quand on manque de sommeil nos défenses immunitaires diminuent considérablement. D’ailleurs comme le dit Andreas MORITZ , il faut s’endormir avant minuit et dormir au moins 7 h pour avoir un sommeil réparateur. Sinon, passionné par le domaine de la santé et suivant une formation pour bloguer et gagner, j’ai mon blog qui est tout récent. C’est santeicare.fr, l’adresse c’est http://www.santeicare.fr. J’ai décidé de faire profiter à un maximum de personnes des expériences que j’ai acquises en étant suivi par un docteur en Naturopathie , en faisant régulièrement des lavements au café bio (une technique simple mais combien puissante. Sur ce, je vais aller me coucher, je suis en retard.

    Xavier

  25. Jean-Pascal 01/12/2012 à 08:55 #

    Bonjour Xavier, naturellement les premiers cycles du sommeil sont les plus bénéfiques et il est donc important de se coucher avant minuit, de préférence après avoir consacré les instants précédents à la pratique d’une activité calme et relaxante (écoute de musique, lecture …). Bon courage pour ton blog tout nouveau auquel je ne manquerai pas de rendre une petite visite. Tout ce qui touche à la santé et aux moyens naturels de la préserver voire de l’accroître m’intéresse au plus haut point et la naturopathie fait bien entendu partie de mas centres d’intérêt.

  26. Pixell 04/01/2013 à 21:31 #

    Rien de pire qu’une mauvaise nuit de sommeil, ça te gache ta journée et elle peut meme te donner des migraines. Merci mon lit de m’épargner tout ça 😀

  27. Jean-Pascal 05/01/2013 à 08:31 #

    Le sommeil fait partie intégrante de nos journées. De la qualité de notre nuit dépend en effet celle de nos journées … au moins à long terme.

  28. Réussir sa vie 07/01/2013 à 19:09 #

    Pendant 3 mois de ma vie, j’ai mal dormi principalement en raison du stress. Je suis habituellement un bon dormeur, et je dois dire que j’ai immédiatement senti la différence sur mes journées. Fatigue physique, irritabilité.. etc.. Le sommeil ne doit en aucun cas être négligé !

  29. Jean-Pascal 07/01/2013 à 22:03 #

    Quand cela ne dure que 3 mois, l’organisme ne souffre pas encore trop mais lorsque la durée est encore plus longue, les conséquences sur la santé peuvent devenir irréversibles. Le sommeil doit toujours constituer une priorité.

Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.