Top Navigation

   
Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.
   

Libérez-vous de vos pensées et émotions négatives

Virginie Sender, coach boosteur en confiance en soi et en authenticité, après une première contribution au mois d’avril sur la mise en place d’une routine positive pour des journées pleines de ben-être, nous revient ici dans sa thématique préférée et vous explique comment se libérer facilement des pensées et émotions négatives. Avant de vous laisser à la lecture de son article, je vous recommande également de visiter son site fort intéressant et complémentaire des « livres du bien-être » pour toutes celles et ceux qui souhaitent augmenter leur bonheur et leur qualité de vie.

identifier les émotions négatives est une étape cruciale pour les combattre

Vous en avez marre du hamster qui n’en finit pas de courir dans votre tête ?

Voici les 4 étapes qui vous permettront d’interrompre sa course et de vous libérer des émotions négatives qu’il vous fait vivre.

  1. La 1ere étape consiste à détecter les moments où votre spirale de pensées négatives se met en marche.

Cette première étape est importante car  le fait même de repérer ce moment où votre esprit s’emballe vous permet de stopper cette dynamique.

Cela peut paraître compliqué lors des premières tentatives mais devient de plus en plus aisé au fur et à mesure que l’on  s’y essaie. Pour vous y aider, n’hésitez pas à le formaliser à voix haute en disant par exemple simplement « C’est reparti! ». Vous vous enverrez alors le message que vous avez détecté la mise en route de la spirale, celle qui vous fait vous perdre dans vos pensées.

  1. Vous pouvez maintenant vous interroger sur l’émotion que vous êtes en train de ressentir.

Il s’agit de tenter de la décrire et ce, le plus précisément possible. Est-ce de la peur, de la colère, de la tristesse, de la frustration, de la déception, du souci, du doute, de l’ennui,  … ?   Parce que nous n’avons pas appris à nommer Toutes les Émotions, nous nous contentons, lorsqu’il s’agit de les formuler, de prononcer les phrases suivantes: « je vais mal », « je me sens pas bien ». Il est au contraire très important de distinguer l’émotion ressentie pour pouvoir la soigner.

  1. Dans un troisième temps, je vous invite à exprimer cette émotion.

Il ne s’agit pas que de la verbaliser mais également de la faire sortir de vous. Alors, faites du sport, dansez, sautez, pleurer, criez…Trouvez le moyen le plus efficace pour vous de l’extérioriser. Et vous vous rendrez compte que le fait de nommer votre émotion rendra plus facile l’identification de ce vecteur d’expression.

exprimer les émotions négatives est un des moyens de s'en libérer

Les étapes 2 et 3 pourront vous paraître difficiles à mettre en oeuvre car vous avez certainement adopté inconsciemment le mécanisme, souvent hérité de l’enfance, qui consiste à réprimer ses émotions. Ce dernier est très préjudiciable car c’est au contraire la reconnaissance et l’expression de l’émotion qui permettent de s’en libérer. Mais ne vous découragez pas, cela se déprogramme !

  1. Intéressez-vous au message que renferme cette émotion.

Ce n’est pas parce que vous l’avez extériorisée que votre émotion n’est plus présente en vous . Elle ne vous « laissera tranquille » que si vous écoutez le message qu’elle souhaite vous faire passer.

Effectivement, sachez que derrière chaque pensée se trouve une émotion et derrière chaque émotion un message. Creusez cette émotion pour découvrir son message.

Mise en oeuvre pratique de cette méthode de libération d’une émotion négative.

Pour illustrer mon propos, je vous propose l’exemple suivant : je viens de me disputer avec un parent et j’en ressens une  ou plusieurs émotions négatives. Selon que cette émotion est de la tristesse ou de la colère, le message véhiculé sera très différent. La colère vous dira peut-être : « J’ai envie de gagner en autonomie et qu’on arrête de me dicter ce que je dois faire ». La tristesse, elle, vous fera possiblement entendre : « J’ai vraiment envie d’arriver à communiquer avec mes parents pour harmoniser nos rapports ».

Les mises en action qui pourront s’en suivre ne seront, dès lors, pas du tout les mêmes. Et donc, si vous n’avez pas fait l’effort d’identifier les Émotions et Sentiments ressentis et d’en rechercher le message sous-jacent, vous risquez fort de ne pas parvenir à vous séparer de ces émotions puisque vos solutions ne seront pas adaptées.

Nos émotions et les messages qu’elles renferment sont là pour nous aider à avancer et à nous libérer des pensées négatives limitantes. Ce serait dommage de se priver de de ce beau tremplin vers un réel et savoureux changement !

virginiesender   Virginie Sender

Qui suis-je ?Virginie Sender, coach en développement personnel engagée auprès de ceux et celles qui veulent enfin vivre des relations authentiques. J’accompagne les personnes qui souhaitent sortir des dépendances affectives en affirmant qui elles sont vraiment. Retrouvez toutes mes clés et conseils pour vous aider à accéder plus rapidement à votre bien-être : http://virginiesender.com/articles/ Et n’hésitez pas à demander votre séance gratuite pour clarifier votre situation et définir les ressources (personnelles et externes) nécessaires à l’atteinte de votre objectif en cliquant ici : http://virginiesender.com/seance-gratuite/

, ,

Laisser un commentaire

13 Réponses à Libérez-vous de vos pensées et émotions négatives

  1. Sos-Banque 05/07/2015 à 12:15 #

    Bonjour. Il est vrai que le moment où on accepte qu’il y a en nous quelque chose qui ne va pas déclenche une acceptation du problème et bien sûr nous aide à trouver les solutions pour nous en sortir. Merci pour cet article bien construit sur les étapes à suivre pour nous libérer des émotions négatives qui nous hantent.

  2. Jean-Pascal Guillon 06/07/2015 à 07:13 #

    Il faut surtout remercier Virginie qui est l’auteure de cet article. Là comme en toutes choses, la première étape est en effet d’accepter les problèmes et leurs origines plutôt que de leur tourner le dos ou de les enfouir au plus profond de soi. C’est alors que l’on peut vraiment travailler à une solution. Merci pour cette contribution.

  3. JO AESTHEFIT 20/07/2015 à 16:37 #

    Pour ceux et celles aussi qui aiment lire je vous conseille pouvoir illimité d’Anthony Robbins qui

    personnellement m’a été d’une grande aide.

  4. Jean-Pascal Guillon 20/07/2015 à 21:58 #

    Oui, Jo, je suis d’accord avec vous et je suis personnellement un fan de cet ouvrage, même s’il est parfois un peu décalé par rapport à nos habitudes d’Européens. Cela reste néanmoins une référence incontournable dans le développement personnel. Merci au passage à Tony Robbins pour tout ce qu’il a apporté au plus grand nombre.

  5. Agnès Emma 21/07/2015 à 03:32 #

    Bonjour Virginie!
    ça ça m’intéresse! vivre des relations authentiques!
    toutefois, pour le point numéro 3, j’imagine que tu nous invites à exprimer nos émotions dans la discrétion? je veux dire, par exemple, de moi à moi, entre moi et mon oreiller? je ne vais pas crier face à mon conjoint par exemple, là, j’opte pour une communication appropriée. En tout cas, c’est le défi.

  6. Jean-Pascal Guillon 21/07/2015 à 10:22 #

    Je réponds à la place de Virginie qui complétera peut-être cette réponse. Rien ne vous empêche de libérer vos émotions en effectuant une danse du scalp dans la salle de bains. 🙂

  7. Virginie Sender 21/07/2015 à 18:20 #

    Bonjour Agnès,
    Merci pour votre commentaire. Je rejoins Jean-Pascal pour son idée de danse du scalp dans la salle de bain 😉
    Le plus important, c’est de ne pas bloquer ou frustrer l’émotion qui a envie de s’exprimer.
    En général, en faisant cela, on accumule des couches de mal-être sans jamais écouter les messages tellement importants à notre équilibre.
    Il me semble important d’apprendre à s’isoler lorsque des pensées négatives nous submergent pour prendre le temps de comprendre ce qui se joue.
    Exemple : La colère peut vouloir dire « j’ai peur de quelque chose », « je m’ennuie », « je suis frustrée »…. Ce sont des messages très différents qui ne se résolvent pas avec les mêmes outils.
    Une fois que vous aurez déterminé le message adéquat, vous pourrez alors le partager avec votre conjoint pour trouver des solutions véritablement adaptées à la situation. En revanche, sans ce recul, vous risquez de mélanger tous les messages et passer à côté de celui qui finalement vous tient à cœur.
    Si une émotion ou un comportement se répète, c’est certainement parce que le message n’a pas encore eu la possibilité de s’exprimer.
    Qu’y a-t-il de bon pour vous dans ce que je vous dis Agnès ?

  8. Virginie Sender 21/07/2015 à 18:24 #

    Merci beaucoup Sos-Banque pour votre commentaire 🙂 et tout comme Jo Aesthefit et Jean-Pascal, je dis à grand OUI à Tony Robbins qui permet d’ouvrir le champ des possibles rien qu’en le lisant ou en l’écoutant. Pour preuve, j’ai quand même marché sur le feu lors d’un de ses séminaires ! Si vous avez la possibilité d’y participer, n’hésitez pas. C’est extraordinaire !

  9. Agnès Emma 22/07/2015 à 03:13 #

    Merci Virginie pour cet éclaircissement !
    vous avez raison, le recul est nécessaire pour comprendre nos émotions et donc nos besoins… avant de communiquer.
    J’aime aussi quand vous dites que si une émotion ou un comportement se répète c’est parce que l’émotion n’a pas été élucidé.

  10. Charlotte 17/08/2015 à 16:22 #

    Moi je dirais même plus: libérez-vous des personnes négatives de votre entourage, même s’il s’agit d’un « ami » (qui de toutes les façons n’en a jamais été réellement un). Cela paraît radical, mais croyez-moi: vous vous libérerez d’un véritable poids.

  11. Jean-Pascal Guillon 19/08/2015 à 06:35 #

    Bonjour Charlotte. C’est en effet une méthode radicale mais il ne faut pas hésiter à couper les liens avec les « amis » toxiques. C’est par contre bien plus difficile lorsqu’il s’agit de la famille, ce qui est moins fréquent mais peut parfois tout de même exister.

  12. chirurgien tunisie 28/11/2016 à 14:03 #

    Merci pour l’article. Il est favorable d’avoir des intentions positives et se débarrasser encore du colère

  13. Jean-Pascal Guillon 28/11/2016 à 19:26 #

    Oui, le positif est toujours préférable. Sans même parler de la colère, tous les sentiments négatifs sont improductifs.

Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.