Top Navigation

   
Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.
   

Les rêves au service du bien-être ?

beaux rêvesSi je vous dis « faites de beaux rêves », c’est que je vous souhaite une bonne nuit de repos, bien réparatrice. Cette expression n’est assurément pas le fruit du hasard! Essayons donc d’examiner par quel biais un bon sommeil et plus encore de beaux rêves peuvent agir sur notre bien-être.

Comment augmenter ses chances de faire de beaux rêves

Les études scientifiques montrent que les rêves surviennent pendant la phase dite de sommeil paradoxal qui est la cinquième phase de cycles qui se répètent pendant la nuit et qui survient environ 90 minutes après l’endormissement. Pour pouvoir effectuer de beaux rêves, il est impératif que ses phases se déroulent normalement et donc que le sommeil soit continu et non entrecoupé de fréquentes périodes d’insomnie. Alors, comment bien se préparer?

  • Se coucher avec un cerveau bien détendu : éviter toutes les stimulations telles qu’ordinateur et télévision juste avant de se mettre au lit
  • éviter toute consommation d’alcool et de somnifères car ces substances perturbent les cycles de sommeil
  • se placer dans une ambiance tant visuelle (teintes douces) que sonore (musiques relaxantes) propice à la détente au moment de s’endormir
  • prendre le temps de se réveiller en douceur

Certains rituels très simples peuvent stimuler l’apparition mais plus encore la rémanence c’est-à-dire le souvenir de beaux rêves : il suffit ainsi de prendre l’habitude de boire un verre d’eau au coucher et au lever ou d’écouter systématiquement le même morceau musical …

Surtout pas de pression, on peut favoriser les rêves mais on ne les commande pas.

Influence du sommeil paradoxal sur le bien-être

Le sommeil paradoxal, phase du cycle pendant laquelle surviennent les rêves, correspond à un sommeil profond pendant lequel le relâchement musculaire est presque total alors que le cerveau demeure très actif. Mais cette activité cérébrale génératrice de beaux rêves n’est pas uniforme ainsi que le démontrent de récentes études médicales :

  • l’activité du cerveau est réduite dans les zones qui sont liées aux émotions
  • on note également une diminution de la chimie du stress c’est-à-dire des hormones qui sont sécrétées lorsque notre organisme est soumis au stress

En résumé le sommeil paradoxal permet de faire de beaux rêves mais en même temps de réduire la réaction du cerveau aux émotions vécues dans la journée : moins de mémorisation de ces émotions négatives induit alors moins de stress et plus de bien-être.

rêves

Peut-on maîtriser le contenu des rêves ?

Cette maîtrise porte le nom de « rêves lucides ». Ceux-ci concernent environ 10 à 20 % de la population, principalement les femmes et les sujets les plus jeunes. Ces rêves lucides résultent en fait du chevauchement du sommeil paradoxal et de processus d’activité correspondant à l’éveil. Certaines personnes sont ainsi à même d’interrompre un cauchemar en se disant que ce n’est qu’un rêve mais certains sportifs par exemple sont capables d’aller bien plus loin en visualisant des séquences prédéterminées. Ceci suppose une grande motivation et des capacités de rappel onirique c’est-à-dire de souvenance des rêves.

Interprétation des rêves et bien-être

Le rêve constitue en quelque sorte une passerelle entre le conscient et l’inconscient, entre notre corps et notre esprit. C’est pourquoi il n’est jamais anodin et traduit le plus souvent des désirs réels mais refoulés ou la résultante d’émotions masquées. Mais les rêves sont autant de soupapes de sécurité et d’avertissements envoyés par l’inconscient à notre organisme.

Selon Jeremy Taylor, universitaire spécialiste de ce sujet :

  • tous les rêves visent à nous apporter davantage de santé et de bien-être
  • les rêves ne sont pas là pour nous fournir les réponses que nous avons déjà
  • seul le rêveur peut interpréter son rêve avec 100 % de certitude
  • aucun rêve ne possède une signification unique
  • travailler sur l’interprétation des rêves conduit systématiquement à de meilleures relations avec l’entourage

Alors que retenir? Tout d’abord, prenez l’habitude de vous coucher dans les meilleures conditions de détente et vous serez presque assurés de faire de beaux rêves et d’avoir les meilleures phases de sommeil paradoxal propices à l’évacuation du stress de la journée. A défaut de réussir à diriger vos rêves, apprenez à les interpréter et à en tirer des leçons pour plus de bien-être et des relations sereines avec votre entourage.
 
 

jean-pascal guillon

 
 

Le blogging est un hobby mais le bien-être, la nature et le développement, que d'aucuns qualifieront de durable et moi plutôt de responsable, sont de vraies passions. Lecture et écriture sont pour moi des outils de détente et j'espère au travers de mon blog vous communiquer mon intérêt pour ces sujets et vous permettre d'améliorer votre qualité de vie. C'est ce que j'ai décidé de faire au quotidien depuis déjà un certain nombre d'années et ça fonctionne pour moi, alors pourquoi pas pour vous?

, , , ,

Laisser un commentaire

14 Réponses à Les rêves au service du bien-être ?

  1. Marie@chèque emploi service 27/07/2012 à 13:29 #

    Bonjour,

    En effet, j’arrive à contrôler en partie mon sommeil, tout se joue sur le mental, si on se sent bien, si on a passé une bonne journée, si nous n’avons pas vu de choses « troublantes ».

    bref, tout un système qui permettra de bien dormir et donc de se sentir mieux au réveil !

    Merci pour l’article et à la prochaine.

    Marie

  2. Jean-Pascal 27/07/2012 à 20:37 #

    Oui, Marie un bon sommeil est un premier pas mais le sommeil comporte 6 phases et c’est la qualité de la cinquième, le sommeil paradoxal qui est importante pour les rêves et le bénéfice que l’on est susceptible d’en tirer pour notre bien-être. Les rituels d’endormissement et de réveil sont très importants à cet égard.

  3. J’ai bien compris que l’environnement influe sur la qualité de nos rêves. Etant adapte de l’aromthérapie je me demande dans quelle mesure les odeurs peuvent aussi impacter nos rêves. Par exemple je dors souvent avec un diffuseur d’huile essentielle de lavande dont les propriétés sont relaxantes. Je vais faire des tests 🙂 🙂 🙂 qualité des rêves avec ou sans …

  4. Jean-Pascal 28/07/2012 à 15:13 #

    C’est une excellente idée car l’ambiance dans laquelle on s’endort influe de manière certaine sur la qualité de notre sommeil. Il a été prouvé que tout a une influence : les sons mais également les couleurs et il n’y a aucune raison pour que les flagrances et les essences volatiles n’aient pas un rôle également. Ensuite, qui dit qualité de sommeil dit forcément qualité des rêves. Un petit mot ou mieux un article à publier en invité seront les bienvenus pour nous donner les résultats de l’essai.

  5. PACES 06/08/2012 à 23:58 #

    Quel… rêve de pouvoir contrôler ses propres rêves. Je peux arrêter un cauchemar la plupart du temps, mais je ne peux pas contrôler mes rêves (sauf certains où l’on se dit « bouarf, c’est un rêve, je peux faire ce que je veux »). Ces rêves là sont plutôt plaisant car sans contraintes.

  6. Jean-Pascal 07/08/2012 à 06:09 #

    Etre capable d’arrêter un cauchemar et de se dire même si ce n’est que dans certains cas que ce n’est qu’un rêve et que l’on peut donc faire ce que l’on veut me semble représenter déjà une bonne prise de contrôle de ses rêves. Et comme vous le dites vous même ils en deviennent très agréables, alors continuez sur cette voie et avec un peu d' »entrainement » vous savourerez le bien-être de n’avoir que des rêves plaisants.

  7. Je ne sais pas trop ou poster ma réponse… j’espère ne pas me tromper en la postant içi. Après quelques tests durant 2 semaines (uniquement avec de l’huile essentielle de lavande), je pense que cette huile essentielle influe positivement sur la qualité du sommeil (c’est sur), et des rêves qui semble moins agités (pour moi). Une étude sur d’autres personnes serait intéressante.

  8. Jean-Pascal 20/08/2012 à 07:35 #

    Oui, il est certain que tous les facteurs qui contribuent à la qualité de l’endormissement et du sommeil vont avoir une influence sur les rêves. Ceci est valable pour les éléments d’ambiance tels que les couleurs des murs, l’ambiance sonore, olfactive … et tout ce qui concourt au bien-être et à la relaxation comme l’huile essentielle de lavande bien sûr. Merci de ce commentaire utile et j’attends les témoignages de nos autres utilisateurs d’huile essentielle de lavande.

  9. Patricia 20/08/2012 à 14:32 #

    J’adore les phases de rêves à demi éveillée, parfois on arrive même à contrôler un peu le déplacement des personnages ou le cheminement des évènements, mais cela demande une grande concentration et c’est là ou quelqu’un claque une porte ou que le réveil sonne…

  10. Jean-Pascal 20/08/2012 à 14:58 #

    Bonjour Patricia,
    Ce sont en effet les phases les plus intéressantes, celles où on sent que l’on pourrait prendre le contrôle de ses rêves. Que le réveil sonne ou que la porte claque, il faut aussi prendre l’habitude de revenir tout doucement à la réalité pour tirer le meilleur profit de tout le bien-être que peut nous apporter le sommeil paradoxal.

  11. annelisse @ club de fitness 21/08/2012 à 15:54 #

    Lorsque je dors mal , c’est souvent lorsque je rencontre une fatigue psychique qui m’empêche de passer une bonne journée. Je me couche donc super fatigué et je passe des nuits désagréables (ces périodes sont surtout en hiver).
    Mais je dors vraiment bien après une séance de sport le soir. Mon corps est détendu et je m’endors profondément en ne pensant à rien. Et la ceux sont des nuits et des rêves particulièrement agréables.

  12. Marie 21/08/2012 à 17:29 #

    Bonjour,

    MerciJean-Pascal pour l’article, c’est intéressant!!
    dorénavant, on augmentera nos chances à faire de beaux rêves !!

  13. Jean-Pascal 21/08/2012 à 21:29 #

    Pour bien dormir et se donner les meilleures chances de rêves agréables, il est essentiel et chacun de vos témoignages le confirme de se placer dans les meilleures conditions au moment de se coucher. Détente et bien-être sont indispensables pour une bonne nuit donc on élimine tous les facteurs de stress : TV, ordinateur, café, alcool … Une bonne séance de sport entraîne en effet un relâchement physique et psychique salutaire.

  14. Jean-Pascal 22/08/2012 à 22:52 #

    Mais c’est bien tout ce que je vous souhaite Marie et le but de cet article est bien de permettre au plus grand nombre d’en profiter : le sous-titre de ce blog « Les livres du bien-être » n’est pas « le blog qui prend soin de vous et des vôtres » par hasard. Faites de beaux rêves et surtout revenez nous en parler !

Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.