Top Navigation

   
Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.
   

Il n’y a pas d’âge pour vouloir et réussir à arrêter de fumer.

Les statistiques sont impitoyables mais recèlent toujours une part criante de vérité. Concernant le tabagisme, elles nous révèlent que, si vous êtes un homme entre 60 et 70 ans, vous avez commencé à fumer vers 17 ans et vous avez fumé environ 27 cigarettes par jour pendant 51 ans et vous avez essayé une ou deux fois d’arrêter de fumer. Pour une femme de même tranche d’âge, ces chiffres seraient 24 ans, 20 cigarettes et 45 ans.

Alors, arrêter à tout âge est garant d’une meilleure santé.

80% des fumeurs ont comme vous déjà essayé une ou deux fois d’arrêter de fumer. De plus, stopper le tabac est bénéfique à tout âge contrairement à ce que pensent près de la moitié des fumeurs les plus âgés. Eteindre la dernière cigarette aussi tardivement qu’à 70 ou 80 ans peut encore prémunir contre plusieurs effets nocifs de la cigarette. Voici quelques constatations à méditer :

– dans les huit heures qui suivent l’arrêt du tabac, les concentrations de nicotine et de monoxyde de carbone sont divisées par deux dans le sang et l’oxygénation des cellules redevient normale Or, le monoxyde de carbone produit de gros dégâts dans nos poumons et notre cerveau.

– en moins de 24 heures, un ancien fumeur accroc ressent plus d’énergie et une meilleure récupération après un effort ; dès ce stade les risques d’infarctus du myocarde commencent à diminuer et le monoxyde de carbone sanguin n’est plus détectable.

– après 48 heures d’arrêt, on ne retrouve plus de nicotine dans le sang.

– en 2 semaines, le goût des aliments revient et la peau s’éclaircit et s’assouplit

– arrêter de fumer permet au bout de 1 an de présenter deux fois moins de risque d’accident cardiaque

– en 5 ans d’abstinence, les accidents vasculaires cérébraux commencent à voir leur fréquence diminuer

– après 10 ans, vos risques de cancer du poumon sont les mêmes que ceux de quelqu’un qui n’a jamais fumé


Imaginez juste un instant la liste des produits chimiques qui pénètrent dans votre corps chaque fois que vous allumez une cigarette.

– acétone – ammoniac – arsenic (poison violent) – butane – cadmium – monoxyde de carbone – formaldéhyde ou formol – méthanol – naphtalène (naphtaline) – nicotine – polonium (radioactif) … plus de 4700 produits toxiques

Au début les effets sont d’ordre esthétiques avec le jaunissement des dents, l’apparition prématurée des rides et des retards de cicatrisation. Puis viennent des risques de troubles plus sévères comme l’ostéoporose, la cataracte, le diabète, la perte de dents et l’emphysème.

Fumer est donc susceptible de provoquer des complications mortelles : 1000 morts par jour aux USA, environ 60000 par an en France soit plus d’1 décès sur 9!Selon des estimations médicales, il faudrait ajouter à ces chiffres environ 2500 à 3000 décès annuels par tabagisme passif dans notre pays.

Les deux tiers de ces décès surviennent avant l’âge de 65 ans : 50 % en raison de maladies cardiovasculaires et 30% par cancer du poumon. Et toutes ces morts sont dues à une cause que l’on peut éviter!

Le tabagisme est une dépendance pure et simple et vous ne devez pas vous blâmer si vous n’avez pas réussi à arrêter de fumer. L’ingrédient principal du tabac est la nicotine qui est une des drogues les plus addictives connues pour l’humain. Mais vous n’êtes pas un cas désespéré car, avant vous, beaucoup de gens ont tenté et réussi à arrêter de fumer.

Un prochain article sera consacré à des conseils destinés à ceux qui décident de franchir le pas. N’hésitez pas à me transmettre vos expériences personnelles et vos suggestions afin de les partager avec tous.


 

 

 

PS : je suis un ancien grand fumeur ; à 45 ans deux séjours douloureux en clinique pour pneumothorax spontané lié à de l’emphysème m’ont dissuadé définitivement de toucher une cigarette. Je suis aujourd’hui en pleine forme mais 4 ans après le stress n’a pas encore disparu et la moindre toux reste source d’angoisse : n’attendez pas d’en arriver là!

Le blogging est un hobby mais le bien-être, la nature et le développement, que d'aucuns qualifieront de durable et moi plutôt de responsable, sont de vraies passions. Lecture et écriture sont pour moi des outils de détente et j'espère au travers de mon blog vous communiquer mon intérêt pour ces sujets et vous permettre d'améliorer votre qualité de vie. C'est ce que j'ai décidé de faire au quotidien depuis déjà un certain nombre d'années et ça fonctionne pour moi, alors pourquoi pas pour vous?

,

Laisser un commentaire

3 Réponses à Il n’y a pas d’âge pour vouloir et réussir à arrêter de fumer.

  1. france 24/12/2011 à 20:46 #

    je suis heureuse de connaitre l’existence de votre site et savoir l’aide qu’il apporte aux personnes qui souffrent de l’addiction au tabac.Effectivement, respiration..cancers..et aussi effets nefastes sur les vaisseaux et source de cardiopathies…pouvoir arreter de fumer fait partie des grandes reussites…. eliminer la souffrance et affirmer la sante est un enjeu epatant! encore merci!
    France

  2. france 24/12/2011 à 20:47 #

    je vous ai laisse mon commentaire au dessus de cette rematque! encore merci!
    franceguillotparamelle
    http://www.vouloiretreussit

  3. Jean-Pascal 25/12/2011 à 19:44 #

    Merci France pour ce commentaire. Aider à éliminer la souffrance et à augmenter le bonheur sont les 2 buts principaux de mon blog.

Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.