Top Navigation

   
Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.
   

Fibres alimentaires et prévention de certains cancers.

Les fibres alimentaires sont reconnues depuis longtemps pour leur rôle de prévention de la constipation et de régulation de la glycémie chez les diabétiques mais de récentes études leur attribuent également un rôle protecteur vis à vis de certains cancers et notamment ceux du côlon, du sein, du pancréas et de la prostate.

Comme souvent en médecine, les premières constatations ont été épidémiologiques. En Finlande, les taux de cancer du sein et du côlon sont beaucoup plus faibles que dans les autres pays européens et ceci est directement corrélé avec une alimentation très riche en céréales. De même, dans certains pays d’Afrique, où les gens consomment beaucoup d’aliments riches en fibres, les maladies intestinales dont le cancer du côlon sont pratiquement inexistantes. Enfin, le taux de cancer de la prostate est de 40% moindre en Chine qu’aux Etats-Unis, indépendamment d’une influence de la race puisque les Chinois qui vivent aux USA ont des taux de cancers comparables à ceux des Américains de souche.

Mais examinons un peu plus en détails le mode d’action protecteur des fibres alimentaires vis à vis de ces cancers.

Cancer du côlon :

Les fibres insolubles absorbent l’eau comme le ferait une éponge, ce qui a pour conséquence d’augmenter le volume des selles. Cet excès de masse disperse mécaniquement les agents cancérigènes sur une zone plus vaste, ce qui les empêche de se concentrer pour provoquer des dégâts.

Les fibres peuvent aussi être comparées à une autoroute qui traverse l’intestin et sur laquelle les selles avancent plus rapidement : le temps de contact et donc les possibilités d’interaction entre les cellules de la paroi du côlon et les agents cancérigènes sont alors réduits.

Les fibres modifient aussi les taux d’acides dans l’intestin, en changeant le mode d’action de certaines bactéries. Les fibres fermentescibles sont utilisées par des bactéries de l’intestin et elles participent à la production d’acides gras volatiles qui sont nécessaires à l’entretien,à la croissance et au renouvellement des cellules essentielles de la paroi du gros intestin. Bien sûr, cela peut provoquer des flatulences par excès de gaz mais en même temps le milieu devient défavorable à la croissance des bactéries pathogènes.

Les fibres alimentaires aident également à réguler le taux des acides biliaires dans l’intestin. Ceux-ci sont connus pour faciliter la digestion mais il a été aussi prouvé qu’ils jouent un rôle important dans les premiers stades du cancer du côlon.

Autres cancers pour lesquels les fibres ont un rôle actif :

Les « substances cancérigènes identifiées » susceptibles de provoquer un cancer du sein, du pancréas ou de la prostate s’accrochent aux fibres comme attirées par un aimant, ce qui signifie que les agents cancérigènes sont évacués avec les autres déchets de l’organisme sans possibilité de traverser la paroi intestinale et de gagner la circulation sanguine.

Les chercheurs pensent que les fibres insolubles contribuent également à réduire les taux d’oestrogènes nuisibles qui peuvent intervenir dans les premiers stades du cancer du sein. Des expériences semblent suggérer que doubler la consommation de fibres et réduire les graisses peut diminuer le taux de tumeurs de 50%.

Certes ce ne sont que des études encore incomplètes (et les résultats sont encore plus probants si les fibres sont associées à une diminution des teneurs en graisse et à la pratique d’activité physique) mais suffisamment éloquentes pour que l’on réfléchisse sérieusement à la manière de se nourrir.

Sachant que vous pouvez manger des aliments qui peuvent réellement stopper ou ralentir la croissance des tumeurs, n’auriez-vous pas envie d’en manger? Retournez vite consulter un précédent article énumérant les aliments riches en fibres.


 

 


 

Le blogging est un hobby mais le bien-être, la nature et le développement, que d’aucuns qualifieront de durable et moi plutôt de responsable, sont de vraies passions. Lecture et écriture sont pour moi des outils de détente et j’espère au travers de mon blog vous communiquer mon intérêt pour ces sujets et vous permettre d’améliorer votre qualité de vie. C’est ce que j’ai décidé de faire au quotidien depuis déjà un certain nombre d’années et ça fonctionne pour moi, alors pourquoi pas pour vous?

, , , ,

Laisser un commentaire

Trackbacks/Pingbacks

  1. Agrumes et crevettes dans une délicieuse salade pleine de soleil - 23/01/2014

    […] agrumes sont également d’excellentes sources de bêta-carotène et de potassium et leur teneur élevée  en fibres permet de réguler la glycémie et le cholestérol tout en facilitant la digestion. […]

Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.