Consommer moins de calories peut-il ralentir le vieillissement?

Nombre d’entre nous désirent bénéficier d’une vie prolongée tout en restant en bonne santé. Nous voulons donc ralentir le vieillissement. Cela sous-entend de conserver une apparence jeune tout en se sentant jeune même dans la vieillesse.

Le cinéma et la littérature font souvent référence à la quête de la fontaine de jouvence. A l’échelle des États-Unis, le désir de ralentir le vieillissement représente une industrie de plusieurs milliards de dollars. Elle comprend les crèmes pour le visage, la chirurgie plastique et divers modes et remèdes miraculeux pour lesquels les gens sortent l’argent de leur portefeuille sans hésitation.

Ralentir le vieillissement en consommant moins de calories.

Est-ce vraiment efficace?

Un des sujets qui suscite le plus d’intérêt dans la catégorie des « anti-aging » est la restriction de l’ingéré calorique et ses répercussions pour ralentir le vieillissement.

Plusieurs décennies de recherche sur des rats de laboratoire ont montré que la réduction de l’apport calorique peut augmenter l’espérance de vie de ces animaux d’au moins 40 %. Ces rongeurs, qui ont été nourris quotidiennement avec une restriction calorique de 30% ont vécu plus longtemps que les autres animaux qui ont été nourris à volonté.

Mais, est-ce que consommer moins de calories est susceptible de ralentir le vieillissement chez l’homme ? La « fontaine de jouvence » est-elle à la portée des moins gourmands d’entre nous ?

Effet de la production de sirtuine.

Qui n’a jamais entendu dire qu’un petit verre quotidien de vin rouge peut aider à vivre plus longtemps ? Une des raisons pour lesquelles boire un verre de vin rouge tous les soirs est considéré comme bénéfique découle de la présence de resvératrol. Cette substance chimique stimule la production de sirtuines. Les sirtuines sont des protéines enzymatiques qui sont censées ralentir le processus de vieillissement. Or, il se trouve que leur production est aussi étroitement liée à la faible teneur en calories des régimes.

Modifier l’expression des gènes peut ralentir le vieillissement.

Les chercheurs prétendent que réduire votre apport calorique est susceptible d’affecter le comportement d’environ 900 gènes. Les hydrates de carbone, en particulier, sont réputés affecter le plus grand nombre de gènes. Parmi les plus sensibles aux restrictions caloriques se trouvent ceux qui sont liés à l’apprentissage, au fonctionnement de la mémoire et au processus du vieillissement. Réduire la consommation de calories permettrait ainsi de moduler ces derniers et de ralentir le vieillissement de notre corps.

Ralentissement du métabolisme.

Un apport calorique élevé entraîne automatiquement une élévation du niveau de métabolisme. Cela veut dire que la quantité d’énergie que le corps utilise pour exécuter ses fonctions corporelles de base augmente.
Selon de nouvelles études publiées dans le Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism, ceux qui ont un niveau de métabolisme plus élevé sont plus exposés à une mort prématurée par suite de causes naturelles par rapport à ceux qui ont un métabolisme de base plus faible.

Des niveaux métaboliques plus élevés sont également responsables de l’augmentation de la production de radicaux libres. Or ces derniers sont connus pour accélérer le processus de vieillissement. Ils causent en effet des dégâts sérieux et irréversibles aux principaux organes.

Gardez à l’esprit que les besoins métaboliques ralentissent naturellement avec l’âge. Cela conduit souvent à gagner du poids si vous ne changez pas vos habitudes alimentaires pour compenser ce ralentissement. Donc, si on en revient à la théorie qui veut qu’un métabolisme lent a pour effet de ralentir le vieillissement et que vous ne souhaitez donc pas l’augmenter avec l’âge, alors vous devez également faire en sorte de manger moins de nourriture afin de ne pas prendre de poids.

Maintenez des niveaux modérés d’hormone thyroïdienne T3.

Il est intéressant de noter que les régimes hypocaloriques contribuent à la diminution de la production de l’hormone thyroïdienne triiodothyronine (T3). Cette hormone est responsable de la plupart des processus physiologiques qui se passent dans le corps. Cela concerne la régulation de la température corporelle, du métabolisme, de la croissance et du développement.
Par conséquent, nous considérerons logiquement que des niveaux peu élevés de T3 peuvent influer sur le processus de vieillissement, bien que cette théorie mériterait des études plus poussées afin de disposer de preuves certaines de sa véracité.

Réduction du risque de maladies chroniques.

Nous sommes bien conscients que l’alimentation joue un rôle majeur dans le déclenchement de maladies chroniques telles que le diabète ou les crises cardiaques. C’est pourquoi il sera difficile de maintenir une santé optimale et de prolonger la vie sans prendre en compte les habitudes alimentaires.

Évoquons en premier lieu l’obésité. Plus vous mangez, plus il est probable que vous allez prendre du poids. Avec un excès de graisse corporelle, nous augmentons le risque de développer des maladies cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux. En outre, l’excès de poids peut provoquer des résistances à l’insuline, menant au diabète de type 2 qui augmente les risques de mort prématurée.

Considérons dans un deuxième temps que vos choix alimentaires ne sont pas anodins. Avec un apport calorique élevé, il est plus probable que vous ne regardez pas ce que vous mangez. Or, un minimum de bon sens doit être conservé lors du choix de vos aliments. Privilégiez les aliments les plus complets, ceux qui regorgent d’éléments nutritifs fondamentaux et non pas ceux qui débordent de calories.

La densité nutritionnelle est un terme qui s’utilise pour décrire la nourriture qui a la plus grande quantité de nutriments indispensables par rapport à la teneur en calories. Ainsi, alors qu’un morceau de tarte aux pommes peut fournir à peu près le même nombre de calories qu’un morceau de poulet, ils ne sont pas égaux parce que le poulet vous fournira des éléments nutritifs importants qui sont totalement absents de la tarte aux pommes.

Comment conclure sur le rapport entre restreindre les calories et ralentir le vieillissement?

Votre apport en calories peut avoir ou ne pas avoir un effet direct sur le processus de vieillissement. C’est un phénomène complexe qui fait intervenir un grand nombre de facteurs. Seule la combinaison judicieuse de ces derniers peut améliorer la longévité et ralentir le vieillissement. Chez les animaux , les recherches sur les effets bénéfiques de la restriction calorique sur le vieillissement semblent probantes mais il faudra attendre au minimum 80 ans d’études sur les êtres humains pour confirmer ces résultats.

En effet, un plus grand nombre de preuves sera nécessaire pour valider les revendications concernant le lien entre un régime hypocalorique et la possibilité de ralentir le vieillissement.

Il y a tout de même une bonne nouvelle immédiate ! Vous n’avez rien à perdre à réduire votre apport calorique. Mangez sainement et augmentez votre niveau d’activité quotidienne. Même si vous ne vivez pas plus longtemps, il est déjà certain que vous passerez votre existence en meilleure forme.

En pratique, comment tenter de ralentir le vieillissement?

Utilisez un calculateur calorique en ligne pour déterminer combien de calories vous devez ingérer. Ainsi vous pourrez soit maintenir votre poids de forme, soit vous débarrasser de kilos superflus. Cette quantité tient compte de votre âge, de votre poids de départ et de votre activité. Utilisez ce repère pour rester dans des limites raisonnables. Gardez aussi à l’esprit que plus vous êtes actif plus vous pouvez manger.  Malgré tout, vous perdez du poids ou maintenez votre poids idéal.

Lorsque vous devenez conscient de ce que vous mangez, vous pouvez maintenir un poids de forme.  Vous prévenez ainsi l’apparition des maladies chroniques. Considérez que ralentir le vieillissement est alors un bonus supplémentaire !

jean-pascal guillon webmaster du blog les livres du bien-être : santé bien-être et développement personnel

 

 

Cet article vous a plu : restez informés en avant-première par email des nouveaux articles et recevez gratuitement mon ebook "Super-aliments : leurs secrets" en cadeau.

Laisser un commentaire

   

       

14 videos d'experts sur la santé au naturel.

Cliquez la bannière pour une découverte 100% GRATUITE !

Banniere du sommet des medecines naturelles

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Jean-Pascal Guillon

Le blogging est un hobby mais le bien-être, la nature et le développement, que d'aucuns qualifieront de durable et moi plutôt de responsable, sont de vraies passions. Lecture et écriture sont pour moi des outils de détente et j'espère au travers de mon blog vous communiquer mon intérêt pour ces sujets et vous permettre d'améliorer votre qualité de vie. C'est ce que j'ai décidé de faire au quotidien depuis déjà un certain nombre d'années et ça fonctionne pour moi, alors pourquoi pas pour vous?
Fermer le menu