Top Navigation

   
Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.
   

Comment éviter les mensonges des enfants – 3 ou 4 pistes utiles

mensongesDe « bons parents » s’efforcent d’inculquer les valeurs de la morale et de l’honnêteté à leurs enfants et les mensonges de ces derniers sont souvent vécus comme des sujets d’inquiétude. Or, les mensonges font partie intégrante du développement de l’individu et ne causent souci que lorsqu’ils deviennent le fruit d’un déséquilibre émotionnel ou comportemental. Comment les reconnaître et les prévenir ?

Faut-il toujours s’inquiéter ?

Tous les jeunes enfants aiment raconter une histoire et se plaisent à inventer des « bobards ». Ces mensonges n’en sont pas vraiment mais traduisent une imagination fertile d’individus qui ne connaissent pas les frontières entre la réalité et le fantasme. Leurs fables restent du domaine du plaisir de raconter et d’entendre et ne traduisent aucune volonté délibérée de mentir.

L’adolescent a une vision plus fine des sentiments et des convenances et découvrent que les mensonges peuvent être acceptables dans certaines circonstances. C’est le cas lorsqu’ils cachent à leur petite amie ou à leur petit ami les véritables raisons d’une rupture sentimentale afin de ne pas les blesser et leur faire du mal. Les mensonges peuvent ègalement avoir pour objet de protégée une vie privée, un jardin secret que l’adolescent ne veut pas partager avec les adultes pour se donner l’impression de posséder une certaine indépendance vis à vis de ses parents.

Le rôle préventif des parents :

Le comportement des parents est primordial dans la prévention des mensonges de leurs enfants car ils sont pour eux les modèles les plus importants, ceux à qui ils cherchent à ressembler. C’est pourquoi les parents doivent prendre le temps de discuter lorsqu’ils détectent des mensonges afin de bien faire comprendre quelle est la différence entre la réalité et le « faire croire », entre raconter une histoire et la réalité. Ils ne doivent pas obligatoirement sanctionner mais discuter de la raison des mensonges et des alternatives possibles. Dès le plus jeune âge, il est important de faire clairement comprendre aux enfants, de manière compréhensible pour eux, quelles peuvent être les conséquences néfastes des mensonges.

En parallèle à ces discussions, les parents doivent s’efforcer de ne jamais mentir. S’ils sont pris en flagrant délit, ils doivent exprimer nettement des remords et manifester des regrets à l’égard de la décision qu’ils ont pris consciemment de transformer la vérité.

Comment réagir face aux mensonges ?

Les mensonges peuvent être des manifestations isolées, utilisées par égoïsme ou bien pour nier une responsabilité ou se débarrasser facilement d’une corvée. Les parents peuvent y remédier facilement en instaurant une discussion honnête avec leur enfant, quel que soit son âge, pour lui expliquer l’importance de la confiance entre deux individus et le rôle de la sincérité vis à vis de l’estime que l’on doit avoir de soi.

Certaines formes de mensonges sont plus préoccupantes car elles traduisent un probléme dans le bien-être émotionnel de l’enfant. Celui-ci, bien qu’il soit parfaitement conscient de la barrière qui sépare la réalité du fantasme, élabore méticuleusement des histoires crédibles dans le seul but d’attirer sur eux l’attention des adultes qui les ignorent ou qui, pris dans le flux de leurs activités, ne prennent pas le temps de leur accorder une oreille attentive. L’enfant cessera naturellement de mentir si on lui explique que l’on a énormément d’affection pour lui mais qu’il ne peut pas toujours être le centre du monde pour des parents qui doivent assumer aussi toutes les contraintes quotidiennes.

Il existe enfin chez les enfants tout comme chez des adolescents des mensonges répétitifs qui constituent une fuite face aux exigences des adultes, parents ou enseignants. Mentir ou raconter une histoire évite aux jeunes de faire face aux réalités et peuvent dans certains cas devenir de mauvaises habitudes qu’il faut corriger au plus vite, si besoin est avec l’aide d’un psychologue qualifié, afin de ne pas couper le lien de l’enfant avec la réalité et les contraintes qu ‘elle impose à tout individu.

Prévenir et corriger les mensonges est un des éléments de l’éducation d’enfants heureux et responsables même si cela n’est pas toujours bien facile !

Le blogging est un hobby mais le bien-être, la nature et le développement, que d'aucuns qualifieront de durable et moi plutôt de responsable, sont de vraies passions. Lecture et écriture sont pour moi des outils de détente et j'espère au travers de mon blog vous communiquer mon intérêt pour ces sujets et vous permettre d'améliorer votre qualité de vie. C'est ce que j'ai décidé de faire au quotidien depuis déjà un certain nombre d'années et ça fonctionne pour moi, alors pourquoi pas pour vous?

, ,

Laisser un commentaire

10 Réponses à Comment éviter les mensonges des enfants – 3 ou 4 pistes utiles

  1. nathalie@construction maison 27/01/2012 à 15:21 #

    C’est en cherchant des informations sur les enfants menteurs que je suis tombée sur cet article. En effet je me sens parfois dépassée par les mensonges de mes neveux qui ne savent quoi inventer pour profiter de la « trop grande » gentillesse de leurs parents. Ma lanterne est un peu plus éclairée à présent et j’enverrai le lien à ma sœur afin qu’elle puisse remédier aux inventions des ses enfants-démons. Merci d’avoir pris la peine de rédiger cet article.

  2. Jean-Pascal 27/01/2012 à 19:43 #

    C’est justement le but de mon blog de publier des articles aidant les autres à profiter de plus de bien-être et de bonheur. Je suis toujours heureux quand j’apprends qu’un des articles a été utile. Merci de nous tenir au courant des probables améliorations chez votre soeur.

  3. magasin bébé 24/02/2012 à 20:07 #

    Vous avez entièrement raison. C’est aux parents en premier de montrer l’exemple. Pas évident quand on vit dans une société où le mensonge est roi : existence du père noël et j’en passe…

  4. mareflo 25/02/2012 à 00:06 #

    Le Père-Noël est certes un mensonge mais un mensonge bien particulier. Il s’agit d’un « joli » mensonge synonyme de rêve, de merveilleux et de magique, pas d’un mensonge destructeur comme un lourd secret de famille. Ne pas oublier que le Père-Noël représente aussi la générosité et l’action d’offrir dans toute sa gratuité. La psychanalyste Claude Almost répondait fort justement à une lectrice « Si le Père Noël n’est pas vrai ‘pour de vrai’, l’amour qu’il incarne, lui, l’est ».

  5. PC portable 29/04/2013 à 17:35 #

    Quelques bons tuyaux… j’en ai trois et je ne sais plus comment m’en sortir !

  6. Jean-Pascal Guillon 29/04/2013 à 23:09 #

    Eh bien voilà matière à mettre en place les premières actions dès ce soir. Revenez nous raconter la suite et surtout les progrès effectués.

  7. clic clac 13/09/2013 à 16:26 #

    Quelle galère ! En tous cas merci pour les conseils.

  8. Barbecue 31/10/2013 à 11:40 #

    Les enfants et le mensonge… c’est un génétique ! plus il y a mensonges et mensonges…. c’est presque mignon parfois !

  9. Jean-Pascal Guillon 31/10/2013 à 11:59 #

    Bien sûr que certains mensonges des enfants sont plus mignons qu’autre chose mais il n’existe en réalité pas de petit mensonge donc … toujours bien montrer aux enfants que les parents ne sont pas dupes pour garder le mensonge sous contrôle.

  10. http://www.lucia-rapetti.com/ 06/01/2014 à 11:13 #

    Merci pour ces quelques pistes très utiles. Il ne reste plus qu’à tester !

Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.