Top Navigation

   
Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.
   

Comment apprendre le bonheur aux enfants

le meilleur moyen de rendre ses enfants heureux est de leur apprendre le bonheur à chaque moment de l'existenceLes enfants ont, c’est bien connu, un potentiel bonheur illimité. Il suffit pour s’en persuader de les regarder et de voir de quelle manière ils s’émerveillent de tout et de rien. Les enfants expriment facilement leur bonheur sous forme d’éclats de rire spontanés et communicatifs. Alors, pourquoi leur apprendre le bonheur me direz-vous ? Simplement pour que celui-ci ne les quitte pas lorsqu’ils vont grandir et qu’ils le conservent aussi pur et spontané à l’âge adulte en maintenant leur capacité à s’émerveiller et à s ‘amuser de l’existence.

Pourquoi doit-on s’efforcer d’apprendre le bonheur aux enfants ?

La société actuelle nous apprend plus la frustration que la joie et le bonheur. En effet, il existe un paradoxe entre la pauvreté et la misère, hélas de plus en plus présentes, et les besoins créés par un système consumériste. Il en résulte donc un sentiment de malheur qui est la résultante de l’absence de but et de sens dans la vie de la plupart des gens aujourd’hui.

Pour beaucoup, le seul but et la seule représentation du bonheur reposent sur la capacité à gagner de l’argent et ceux qui n’y parviennent pas vivent une situation d’échec frustrante et insupportable.

Or, les enfants s’identifient à leurs parents et se construisent en référence à l’image qu’ils en ont. C’est pourquoi on constate dans les écoles dès le plus jeune âge que certains enfants ressentent un mal-être à cause de cette identification aux adultes et à leur manque apparent de bonheur.

Il est donc très important de leur apprendre le bonheur ou plus exactement de leur enseigner la capacité à faire la part des choses et à retenir plutôt le positif que le négatif à chaque moment de leur existence.

Racontez vos bonheurs à vos enfants

La vie n’est pas toujours un long fleuve tranquille mais chacun d’entre nous connaît fort heureusement son lot de satisfactions et de moments de bonheur.

On ne transmet correctement que ce que l’on vit et, si l’on veut enseigner à nos enfants l’amour inconditionnel de la vie, il faut commencer par y croire nous-même sans restriction. Si nous ne cessons de râler et de nous plaindre , comment voulons-nous que les générations suivantes puissent croire que le quotidien peut être source de bonheur ?

A l’inverse, si nous expliquons à nos enfants pourquoi nous aimons notre travail et les plaisirs qu’il nous procure, pourquoi nous aimons lire, chanter, danser, aller au cinéma ou au restaurant … nous allons entretenir son appétit de vivre et d’aller au-devant de nouvelles expériences sources d’émerveillement et de bonheur.

apprendre le bonheur à un enfant est le meilleur moyen de le rendre heureux dans la vie en lui montrant comment retirer du bon heur de chaque chose

Transformez des petits riens en moment de plaisir

Apprendre le bonheur à un enfant commence par lui montrer qu’il est capable de belles choses. C’est pourquoi il est important de le féliciter chaque fois qu’il accomplit des progrès, qu’il franchit une nouvelle étape dans sa vie quotidienne ou dans sa scolarité.

Il faut aussi ne pas se priver d’organiser régulièrement des mini-fêtes qui seront autant de rayons de soleil et d’instants de bonheur pour rompre avec la routine quotidienne. Ne vous limites pas à Noël et aux anniversaires mais apprenez à mettre en scène la moindre occasion de se réjouir. Des fleurs, des bougies, un gâteau sont autant de signes que l’enfant associera à la notion de bonheur.

A l’occasion d’un repas, oubliez la chambre mal rangée ou les mauvaises notes et partagez avec votre enfant les sensations agréables que procurent les aliments en focalisant son attention sur les odeurs et les saveurs. Ce sont des petits riens qui lui apprennent à relativiser les choses et à transformer en bonheur des instants privilégiés.

Dans le même ordre d’idées, prenez le temps à l’occasion d’une promenade de lui apprendre à apprécier la beauté des paysages ou le calme reposant de la nature. Apprenez-lui à s’émerveiller du chant d’un oiseau ou de la mélodie d’une cascade. Vivre pleinement le moment présent demeure le meilleur moyen de goûter au bonheur.

N’occultez pas pour autant les difficultés de l’existence

Faire croire à un enfant que la vie n’est qu’un conte de fées serait une grossière erreur. L’enfant qui serait élevé de cette manière serait incapable ultérieurement de faire face aux échecs ou aux déceptions. Par conséquent, il est inutile de lui cacher vos peines mais il n’est pas non plus nécessaire de rentrer dans les détails.

Lui apprendre le bonheur consistera à lui montrer de quelle manière il est possible de rebondir en cas de difficulté et de tirer les leçons d’un échec pour continuer à aller de l’avant et jouir de l’existence .

Votre enfant sera alors capable de se rendre compte que si la vie est belle, il existe aussi des jours plus gris et tristes mais que cela n’est pas définitif et constitue au final une raison supplémentaire de profiter de chaque petit bonheur, de chacun des plaisirs que nous offre l’existence.

Et si l’on devait à mon avis apprendre le bonheur à un enfant, il faudrait commencer par lui révéler les 5 secrets suivants :

  • rien n’est acquis définitivement et toute situation peut être bonifiée
  • il faut être curieux de tout pour savourer l’existence
  • ne jamais se priver de rire, cela fait tellement de bien
  • pardonner et oublier les déceptions pour ne retenir que les bons moments
  • être certain que tout est possible à condition de croire vraiment au bonheur

jean-pascal guillon webmaster du blog les livres du bien-être : santé bien-être et développement personnel

 

 

 

Et vous, comment vous y prenez-vous pour enseigner le bonheur à vos enfants? N’oubliez pas de partager cet article s’il vous a plu.

Le blogging est un hobby mais le bien-être, la nature et le développement, que d'aucuns qualifieront de durable et moi plutôt de responsable, sont de vraies passions. Lecture et écriture sont pour moi des outils de détente et j'espère au travers de mon blog vous communiquer mon intérêt pour ces sujets et vous permettre d'améliorer votre qualité de vie. C'est ce que j'ai décidé de faire au quotidien depuis déjà un certain nombre d'années et ça fonctionne pour moi, alors pourquoi pas pour vous?

, , , ,

Laisser un commentaire

11 Réponses à Comment apprendre le bonheur aux enfants

  1. Léa 05/03/2013 à 15:30 #

    Merci beaucoup pour cet article qui va à coup sur nous faire profiter un peux plus de ces moments de vie.

  2. Jean-Pascal 07/03/2013 à 03:29 #

    oui, le bonheur en famille est partie intégrante de notre bien-être

  3. jphil 07/03/2013 à 15:06 #

    bonjour
    un article plein de bon sens et d’humanité .On pourrait ajouter à la liste, de ne pas avoir peur du ridicule, de prendre les choses comme elles viennent, de mesurer l’importance des choses et de savoir prendre du recul . Halte à la morosité ambiante ,il y a encore plein de choses à vivre . Et vous mes enfants chaque jour vous me procurez un bonheur inestimable celui de vous voir grandir avec vos âmes d’enfant ,vos rires et vos pleurs passagers et spontanés. Et vous mes amis peu nombreux chaque jour je vous remercie d’exister car la vie est plus douce et colorée.
    jphil

  4. Jean-Pascal 07/03/2013 à 15:20 #

    Merci Jean-Philippe pour ce commentaire rempli d’optimisme. Il y a en effet plein de choses à vivre mais surtout il faut effectuer un « arrêt sur image » et prendre le temps de les vivre pleinement et de les partager avec les enfants, sans regarder sans cesse en arrière vers le passé ou fuir vers un futur « meilleur ». Les enfants sont les plus forts pour vivre intensément le moment présent sans se poser de question, avec la même intensité que si tout devait s’arrêter après. Prenons exemple sur eux pour redécouvrir ce qu’est la vraie vie pleine de bien-être et apprenons leur à continuer à profiter du bonheur en grandissant.

  5. jphil 07/03/2013 à 15:24 #

    rebonjour

    on dit souvent qu’il faut avoir des « yeux d’enfants » et continuer à s’émerveiller sur les choses simples de la vie . Les enfants ont réellement cette capacité à vivre le moment présent à condition d’entretenir leur optimisme
    jphil

  6. Patrick Combes 13/03/2013 à 16:58 #

    Bonjour,
    Je pense que le sens du bonheur, inné chez les enfants, leur permet de voir la vie de la seule façon correcte ; ils sont simples, sans artifices dans leur démarche, et ils ne se compliquent pas l’existence ; nous perdons, en grandissant, ce sens de la simplicité et c’et regrettable à mon avis.
    Même si la vie d’adulte nous oblige à être confronté à des choses difficiles,nous devrions parfois essayer de revoir la vie avec les yeux d’un enfant….enfin, je crois.
    Merci pour cet instructif et bel article.

  7. Jean-Pascal 14/03/2013 à 04:01 #

    Merci Patrick pour ce commentaire qui illustre et résume tout le sens de cet article. Oui, les enfants ont un sens inné du bonheur et toute la responsabilité que nous avons dans leur éducation est de faire en sorte qu’ils continuent à croire au bonheur lorsqu’ils deviendront adultes. Et pour cela, il faut en effet leur apprendre à continuer à regarder l’existence avec des yeux d’enfants, à savourer l’instant présent sans se soucier en permanence du passé et du futur. En résumé, je pourrais dire que le bonheur et le bien-être ne sont possibles que si l’on sait vivre vraiment, sans se torturer perpétuellement l’esprit.

  8. Thomas 12/04/2013 à 17:27 #

    Le bonheur tient en peu de choses. Merci de nous le rappeler avec cet article !

  9. Jean-Pascal Guillon 12/04/2013 à 18:30 #

    Le bonheur est plus un état d’esprit qu’une réalité palpable. Chacun établit d’ailleurs sa propre image du bonheur et c’est en apprenant aux enfants à profiter de valeurs simples qu’on les forme le mieux à trouver ultérieurement leur bonheur, notamment en apprenant à vivre intensément le moment présent.

  10. Alexandra Lembo 18/05/2013 à 12:12 #

    Très belle article effectivement.
    Je rajouterai que se sont plus tôt à nous adultes, de prendre exemple sur nos enfants concernant le bonheur car qui mieux qu’eux ne nous l’enseigne au quotidien. Et oui c’est inné chez eux, alors en tant que parents, laissons nos enfants exprimer davantage pleinement ce vrai bonheur et prenons en bel exemple.

    Merciii de ce partage.
    Amitié … Alexandra.

  11. Jean-Pascal Guillon 18/05/2013 à 21:15 #

    Merci pour ce commentaire très juste Alexandra. Oui le bonheur et l’insouciance (les 2 seraient-ils liés? :-)) sont innés chez les enfants et notre rôle d’adultes est de leur permettre de conserver cet état d’esprit ultérieurement.

Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.