Top Navigation

   
Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.
   

Cinq étapes pour vaincre l’anxiété sociale.

Vaincre soi-même l'anxiété socialeL’anxiété sociale qui se confond parfois avec l’agoraphobie est un trouble très fréquent. Ses effets sont dévastateurs et vous conduisent à l’isolement le plus total. Les symptômes peuvent être très désagréables dès que vous vous trouvez au sein d’un groupe à la fois moralement car vous vous sentez isolé des autres et physiquement avec les manifestations de crise d’angoisse qui caractérisent cette anxiété sociale : mains moites, tremblements, nausées, vertiges, douleurs dans la poitrine … Les causes sont multiples et variables mais il est souvent simple de « guérir » et de retrouver tout son bien-être sans avoir recours aux services d’un professionnel.

Découvrons ensemble cinq étapes qui ont prouvé leur efficacité face à l’anxiété sociale.

Si vous ne vous sentez pas la force de commencer à affronter votre anxiété sociale en « live », profitez des possibilités d’internet pour vous inscrire sur des forums relatifs à une de vos pasions (jardinage, voyages, cuisine …). Cherchez un groupe qui vous semble agréable, inscrivez-vous et commencez à poster. Même si vous n’avez personne en chair et en os en face de vous, vous aurez déjà ainsi franchi, au travers des contacts établis avec d’autres internautes, la première étape du traitement de l’anxiété sociale qui est de vous socialiser.

Mais ce n’est qu’un début dans votre guérison de l’anxiété sociale! Une fois que vous êtes à l’aise dans ce groupe virtuel, il est temps d’élargir vos horizons. Vous venez de découvrir dans ces échanges virtuels que vous intéressez d’autres personnes et que vous pouvez trouver des amis. Surmonter l’anxiété sociale exige que vous reconnaissiez que vous avez des informations précieuses et des caractéristiques personnelles à partager. Participez alors à des réunions virtuelles ou des visio-conférences avec d’autres membres de votre communauté. Un seul objectif : Amusez-vous!

Très rapidement, dès que vous sentirez à l’aise avec ce groupe, recherchez des personnes géographiquement proches de vous et proposez-leur de faire une promenade ou de prendre un café. Vous constaterez bientôt que ce n’est pas aussi effrayant que vous le supposiez autrefois. Vous pouvez même trouver qu’il est facile de parler et profiter d’être en compagnie des autres.

La quatrième étape représente le plus grand pas à réaliser pour surmonter votre anxiété sociale: organiser une réception sous forme d’un déjeuner ou d’ un dîner chez vous, à votre domicile. Nul besoin de multiplier les convives, quelques personnes suffiront pour tester votre niveau de confiance et votre assurance retrouvée. : plus de mains moites, plus de tremblements, plus de sensation de malaise cardiaque. Vous avez accumulé assez d’expérience pour interagir socialement avec succès au cours de cette étape importante.

La cinquième étape n’en est pas vraiment une mais plutôt une siorte de fil rouge de votre voyage pour surmonter l’anxiété sociale.Tout au long du parcours, tenez un journal des petits et grands évènements de chacune des étapes. Notez vos pensées et vos réflexions, la liste des échanges positifs et ce qu’il vous semble que les autres personnes ont aimé à votre sujet. Croyez-moi, la liste peut devenir longue. Ce journal permet des retours en arrière positifs aussi souvent que vous le souhaitez et sera le souvenir de votre voyage réussi vers la guérison de votre anxiété sociale . Bonne chance!

Il existe bien d’autres formes d’anxiété et j’en connais trop bien certaines pour en avoir souffert il y a quelques années. Retrouvez-les mais surtout les remèdes à y apporter soi-même et facilement dans un ebook très complet : Troubles anxieux et crises de panique. Stoppez leurs attaques!


 

Le blogging est un hobby mais le bien-être, la nature et le développement, que d'aucuns qualifieront de durable et moi plutôt de responsable, sont de vraies passions. Lecture et écriture sont pour moi des outils de détente et j'espère au travers de mon blog vous communiquer mon intérêt pour ces sujets et vous permettre d'améliorer votre qualité de vie. C'est ce que j'ai décidé de faire au quotidien depuis déjà un certain nombre d'années et ça fonctionne pour moi, alors pourquoi pas pour vous?

, , , , ,

Laisser un commentaire

8 Réponses à Cinq étapes pour vaincre l’anxiété sociale.

  1. Sébastien 20/08/2011 à 17:24 #

    Bonjour Jean -Pascal,
    Merci pour cet article qui peut remonter le moral de plus d’un. Ce n’est pas parce que certains sont seuls, isolés qu’ils ne sont pas forcement intéressants.

  2. Jean-Pascal 23/08/2011 à 23:11 #

    Tout à fait d’accord Sébastien. Chacun a des choses intéressantes à communiquer et il faut aller vers les autres pour partager des moments de bien-être. De plus, il faut essayer dans la mesure du possible d’aider les personnes isolées à retisser des liens sociaux.
    Amicalement,
    Jean-Pascal

  3. sebastien 05/04/2012 à 14:13 #

    Bonjour Jean-pascal,
    Ton article donne des bons conseils !
    Ayant moi meme beaucoup souffert d’anxiété sociale, j’aimerais insister sur un point très importnat: on ne peut pas vaincre l’anxiété, mais on peut l’apprivoiser, l’accepter.
    Une fois que l’on a compris ça, on est dans la bonne démarche pour gérer ce problème 🙂
    Je me permet de glisser un lien vers un article que j’ai écrit sur ce sujet – http://guerir-l-angoisse-et-la-depression.fr/vaincre-l-angoisse – je pense que cela interessera les lecteurs de cet article
    Merci, à bientot

  4. Jean-Pascal 06/04/2012 à 07:37 #

    Bonjour Sébastien,
    Tu as mille fois raison car l’angoisse est un phénomène indispensable pour le bon équilibre entre notre comportement et notre subconscient.
    Elle ne pose problème qu’à ceux (et j’en ai fait partie) qui cherchent à la repousser et en s’alarmant en renforcent les effets physiques jusqu’à parvenir à un état de mal-être voire de malaise.
    Pourquoi ? Cela reste un mystère. Ensuite il faut réapprendre à « vivre avec » jusqu’à que l’on ne la remarque plus quand elle survient.
    La « guérison » est alors acquise. J’encourage mes lecteurs à poursuivre par la lecture de ton article fort intéressant qui rappelle l’utilité et la complémentarité de toutes les catégories de mon blog.
    A bientôt.

  5. Debo 11/04/2014 à 16:25 #

    Ah oui, en effet que des beaux conseils!
    Personnellement, pour lutter contre la solitude et le stress, j’ai pris l’habitude de mettre dans une bulle protectrice en pensant à mes proches qui me veulent du bien:!

  6. Jean-Pascal Guillon 11/04/2014 à 19:52 #

    La bulle protectrice est en effet une stratégie efficace quand elle est ainsi reliée à une pensée très forte et bienfaisante. Cependant le terme de « bulle » peut être en lui-même un piège si cette bulle a pour conséquence de vous isoler socialement. Les relations aussi apaisées et agréables que possible avec les autres sont un des facteurs primordiaux du bien-être.

  7. Debo 03/05/2014 à 19:16 #

    oui mais justement ces relations, triées sur le volet, m’apaisent et n’apportent plus aucun désagrément donc…vie sociale limitée mais pourtant apaisée!

  8. Jean-Pascal Guillon 04/05/2014 à 11:06 #

    Pourquoi pas mais il ne faut pas non plus oublier que l’on s’enrichit de la diversité de nos relations. Il peut donc être plus bénéfique à notre bien-être de nous ouvrir sur l’extérieur tout en sachant nous protéger des dangers éventuels.

Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.