Top Navigation

   
Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.
   

Le bénévolat comme régulateur de la tension artérielle?

le bénévolat permettrait selon une étude américaine de réduire la tension artérielle en réduisant le stress et en augmentant la libération d'ocytocineCelles et ceux qui souffrent de tension artérielle pourraient être bien inspirés de se lancer dans le bénévolat. En effet, une étude américaine révèle que cette pratique serait très bonne pour le cœur.

Cette étude a été réalisée par des chercheurs de l’Université de Carnegie Mellon aux Etats-Unis et ces derniers ont démontré qu’il existait un lien entre le bénévolat et la baisse de la tension artérielle. Débutée en 2006 et publiée récemment dans la célèbre revue américaine « Psychology and aging » et rapportée par le Huffington Post, cette étude a questionné 1164 adultes âgés de 51 à 91 ans et présentant une tension artérielle normale.

 Le bénévolat réduit de 40% les chances de tension artérielle élevée

4 ans après ce premier questionnaire, les mêmes personnes ont été à nouveau interrogées. Les experts ont comparé les deux tests et réussi à mettre en avant que les personnes qui avaient effectué au moins 200 heures de bénévolat avaient moins des chances d’avoir une pression artérielle élevée. Plus précisément, ces chances étaient 40% inférieures que celui qui n’avait pas pratiqué d’activités de bénévolat.

 Une raison : les relations sociales

 Selon les chercheurs, le lien entre le bénévolat et la tension artérielle est indirect et provient du fait que les personnes âgées, souvent solitaires, parviennent à tisser des relations sociales à travers le bénévolat. Rodlescia Sneed, professeur de psychologie à l’Université de Carnegie Mellon, explique qu’être en contact avec d’autres personnes est bénéfique pour la santé car cela « réduit le stress et augmente l’estime de soi. Deux facteurs déterminant pour lutter contre certaines pathologies ».

 Les autres vertus du bénévolat

 Diminuer la tension artérielle n’est pas le seul bienfait qu’apporte le bénévolat. En effet, au fil des années, bon nombre d’études ont démontré que le bénévolat pouvait faire profiter les gens dans bien des domaines.

 Le bénévolat serait ainsi bon :

  •  Pour réduire les risques de cholestérol chez les lycéens,
  • Pour donner l’impression d’avoir plus de temps car s’occuper d’autrui permettrait de réduire l’envie d’avoir du temps pour soi,
  • Pour réduire les risques de dépression : surtout chez les personnes âgées de plus de 65 ans. En outre, le bénévolat permettrait de se remettre plus facilement de la perte d’un proche.
  • Pour diminuer le stress : 75% des bénévoles se déclaraient moins stressés suite à une étude réalisée par le gouvernement américain. Selon cette dernière, pratiquer le bénévolat permettra de libérer de l’ocytocine, l’hormone du bien-être.

l'ocytocine est l'hormone du bien-être et permet entre autres de diminuer la tension artérielle

  • Pour renforcer le cœur : grâce à la libération de l’ocytocine, le cœur des personnes pratiquant le bénévolat est moins confronté au stress. C’est grâce à cette réduction du stress que le cœur se portera mieux.
  • Pour vivre plus vieux : selon une étude, consacrer sa vie à aider les autres permettrait de vivre plus longtemps (cependant, ce ne serait pas le cas pour des personnes pratiquant le bénévolat pour leur propre plaisir).
  • Enfin, le bénévolat sera de toute façon bon pour les personnes que l’on aidera tout au long de cette pratique. Rien que pour cette raison, il peut donc être intéressant de s’y consacrer de temps en temps.

Cet article-invité vous a été proposé par Michel Bouchat, psychologue belge dont je vous invite à consulter le site .

Le blogging est un hobby mais le bien-être, la nature et le développement, que d’aucuns qualifieront de durable et moi plutôt de responsable, sont de vraies passions. Lecture et écriture sont pour moi des outils de détente et j’espère au travers de mon blog vous communiquer mon intérêt pour ces sujets et vous permettre d’améliorer votre qualité de vie. C’est ce que j’ai décidé de faire au quotidien depuis déjà un certain nombre d’années et ça fonctionne pour moi, alors pourquoi pas pour vous?

, , ,

Laisser un commentaire

12 Réponses à Le bénévolat comme régulateur de la tension artérielle?

  1. jphil 09/07/2013 à 23:33 #

    Bonsoir
    je ne suis pas un grand spécialiste en matiére de tension, sauf que je dois gérer la mienne faute de quoi je risque l’infarctus mais cet article me parait plus que léger , je n’y Crois pas , je dirais même une bouffonade belge. Moi qui suis en traitement permanent j’ai du mal à y croire même si nous savons que le stress développe des maladieS; Alors éclairez ma lanterne
    jphil

  2. Jean-Pascal Guillon 10/07/2013 à 12:00 #

    Cette étude américaine révèle un taux moindre d’hypertension artérielle dans l’échantillon des sujets qui ont effectué des actions de bénévolat par rapport à ceux d’un groupe témoin. Il reste bien entendu évident que cette étude concernait au départ des individus ne présentant aucune anomalie de leur tension : il faut se situer dans le domaine de la prévention et non pas dans celui de la correction. Une hypertension installée, et à-fortiori si elle est due à un dysfonctionnement cardiaque, ne sera jamais corrigée en effectuant du bénévolat ! En résumé, ce n’est pas une « bouffonade » mais un des nombreux facteurs de prévention qui mis bout-à-bout sont susceptibles de réduire les risques de dérèglement circulatoire.

  3. Beatrice@Ma place en crèche 11/07/2013 à 15:49 #

    Le bénévolat est un bon remède contre l’hypertension chez les jeunes aussi. Une autre étude américaine parue en début d’année dans la revue « JAMA pediatrics » avait déjà montré un lien étroit entre le bénévolat et une meilleure santé cardiovasculaire chez les collégiens et lycéens.

  4. Jean-Pascal Guillon 11/07/2013 à 17:48 #

    Bonjour Béatrice. Je ne connaissais pas cette étude réalisée chez les plus jeunes mais elle confirme donc l’intérêt du bénévolat et confirme plus encore que la prise en compte de la santé et de la lutte contre le stress doit être réfléchie dès le plus jeune âge. Merci pour ce complément d’information et prenez bien soin de vous.

  5. Marc@Art Webdesign 16/07/2013 à 15:52 #

    Effectivement, la nature même du bénévolat, les activités caractérisées par une forte autonomie et le partage d’objectifs communs favorisent le bien-être et limitent les risques de dépression. Il n’est jamais assez de rappeler qu’avoir une bonne santé est ce qu’il y a de plus important dans la vie!

    Cordialement 🙂

  6. Cloud computing 16/07/2013 à 15:57 #

    Le bénévolat est bien surtout pour se sentir bien et apprendre des autres personnes. L’estime de soi est très importante dans la vie de tous les jours, elle permet d’être sûr de toi et généralement cela se ressent dans le travail, le loisir et les relations extérieures. Après dire que c’est bon pour la tension artérielle, là dessus rien n’est sûr et cela doit varier selon les personnes je pense.
    Merci pour cet article, il est très instructif!

  7. Jean-Pascal Guillon 16/07/2013 à 17:59 #

    Il n’est en effet rien de plus important que la santé et la recherche du bien-être pour soi et les autres au travers du bénévolat est une façon de la préserver grâce à une activité saine et déstressante.

  8. Jean-Pascal Guillon 16/07/2013 à 18:01 #

    Les résultats sur la tension artérielle sont des résultats statistiques sur un échantillon de population. Il existe nécessairement des variations individuelles mais se sentir bien et utile contribue en effet à une meilleure image de soi, garante de bien-être et au final de meilleure santé.

  9. Cyrano de Bergerac 22/07/2013 à 11:28 #

    Pour en avoir fait, chez moi ça a plus été une source de stress qu’autre chose, j’avais l’impression d’avoir un second emploi.

  10. Jean-Pascal Guillon 22/07/2013 à 22:46 #

    Dans ces conditions là, le bénévolat n’apporte aucun bien-être et ne saurait donc être bénéfique. Fort heureusement, il est le plus souvent source de satisfactions ce qui explique pour bonne part son effet anti-stress et donc son effet sur la tension artérielle. Une mauvaise expérience ne fait pas une généralité et demande certainement à être renouvelée pour constater qu’il n’en est pas toujours ainsi.

  11. Nico@la levure de riz rouge 02/10/2013 à 10:05 #

    Une astuce de grand mère pour aider et faciliter la régulation du rythme cardiaque et de la tension, c’est le mélange Ail + Olive + Aubépine. Sous forme concentrée, il donne de bons résultats!

  12. Jean-Pascal Guillon 04/10/2013 à 07:33 #

    Merci pour cette astuce, l’ail est en effet bien connu comme régulateur de la tension artérielle.

Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.