Top Navigation

   
Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.
   

Attention ! Un voleur d’énergie peut en cacher un autre.

l'écureuil est parfois un voleur d'énergieL’énergie n’est jamais une valeur acquise, un bien que l’on possède pour toujours. Les physiciens vous diront d’ailleurs qu’elle ne se crée jamais mais se transforme sans cesse. Et ce sont justement ces transferts d’énergie que le voleur d’énergie utilise pour vous dépouiller. Mais qui est-il, comment agit-il et que faire pour vous en protéger ?
Autant de questions auxquelles je vais tâcher de répondre dans le cadre du festival « À la croisée des blogs » organisé par Julien Priest du blog « Un monde pour les introvertis » pour le site developpementpersonnel.org avec pour thème ce mois-ci : gérer son énergie. Et quelle meilleur moyen peut-on trouver pour gérer son énergie que de commencer par repousser le voleur d’énergie qui attend la moindre faille pour subtiliser votre source de vie et de bien-être.

Qu’est-ce qu’un voleur d’énergie ?

Un voleur d’énergie est un véritable vampire : il se nourrit de votre énergie vitale en la siphonnant à son profit. Il peut ainsi vous vider jour après jour de vos émotions et de vos pensées pour augmenter ses forces en vous laissant au final dans un état d’épuisement complet.
Le pire est qu’il ne le fait pas toujours exprès : un voleur d’énergie peut n’avoir aucune conscience du mal qu’il vous fait alors qu’un autre, au contraire, bien plus machiavélique, aspirera votre énergie en toute lucidité.

  •  Le voleur d’énergie inconscient :

    Il ne nourrit de votre énergie alors qu’il cherche simplement à exister. Pour y parvenir il lance des appels « au secours » auxquels votre empathie vous incite à répondre positivement. Un tel voleur d’énergie est un individu en souffrance. Chacun(e) d’entre vous a probablement en mémoire l’ami(e) qui broie du noir, vous submerge de ses histoires de rejet et d’abandon et que toutes vos forces vont soutenir pour lui sortir la tête de l’eau, au détriment de votre propre existence.

  • Le vampire dominé par son ego :

    Pour lui seul compte son apparence et sa réussite. Ce voleur d’énergie utilise à loisir l’énergie de toutes les personnes qu’il côtoie dans le seul but de se grandir encore davantage. Habile manipulateur, il parvient aisément à aspirer vos ressources psychiques pour en obtenir des bénéfices personnels. Dominé par son ego, il est tout autant en souffrance que le voleur d’énergie précédent mais n’en a aucune conscience.

le voleur d'énergie est un véritable vampire qui aspire votre énergie vitale

Photo by hyper7pro

Comment voler l’énergie des autres ?

Chaque individu est constitué d’énergie en vibration et il est aujourd’hui démontré que plus votre niveau vibratoire sera élevé, plus votre énergie vitale sera bien protégée du voleur d’énergie. Vous ne serez donc une proie facile pour lui que si vous vous trouvez vous-même en situation de faiblesse. La peur, la fatigue, la colère abaissent notre niveau vibratoire alors que la compassion ou le contrôle de nos émotions permettent de l’élever. Il existe quatre profils de voleur d’énergie :

  • Le plaintif qui ne vous approche que pour vous abreuver de ses misères. Pour lui, faire savoir au plus grand nombre que tout va mal est le seul moyen de retrouver une raison d’exister. Ses pensées négatives vont peu à peu se faire une place dans votre propre cerveau et vous vous épuiserez à tâcher de lui remonter le moral.
  • Le questionneur qui veut tout savoir de tout et plus encore de vous. Par ses incessantes questions, il cherche en réalité à identifier vos failles et vos faiblesses pour les utiliser à son profit le moment venu.
  • Le colérique qui ne cesse de tempêter et de menacer les uns et les autres. En provoquant la peur chez autrui, il sollicite à outrance le chakra qui contrôle les émotions, provoquant chez son interlocuteur des décharges importantes d’énergie qu’il lui suffit alors de récupérer pour renforcer la sienne.
  • L’indifférent qui semble ne s’intéresser à personne. A l’inverse du questionneur, il ne demande ni n’exprime jamais rien ce qui vous pousse à vous interroger à son sujet et à vous épuiser à tenter d’en savoir un peu plus.

Je suis certain qu’à la lecture de ces descriptions, vous avez identifié au moins un voleur d’énergie présent dans votre entourage. Mais pas de panique ! Je vais vous révéler des parades et des protections efficaces qui vont vous permettre, maintenant que vous savez comment le repérer, de gérer votre énergie en modulant la réaction que vous établirez avec cet individu.

Comment vous protéger du voleur d’énergie?

Ainsi que nous l’avons évoqué précédemment, un voleur d’énergie ne peut vous atteindre que si votre niveau vibratoire est insuffisant. Il va donc vous falloir apprendre à l’élever en parvenant à un meilleur contrôle de vos émotions face aux différents cas. La méthode la plus efficace consiste à réfléchir aux limites que vous considérez comme acceptables et au-delà desquelles votre énergie est en danger et vous impose de repousser celle ou celui qui tente de vous la voler.

  • Face au plaintif, ne renoncez pas à toute empathie mais limitez le temps que vous acceptez de consacrer à la personne en difficulté. Prétextez vos occupations professionnelles ou toute autre activité pour réduire vos temps d’écoute et ainsi préserver votre propre énergie à l’intérieur des frontières que vous aurez définies.
  • Le questionneur cherche à obtenir de vous des informations cachées. Le meilleur moyen de lui résister est de vous concentrer sur vous-même, de prendre notamment le contrôle de votre respiration pour asseoir votre calme et votre sérénité face à ses questions. En gérant ainsi parfaitement vos émotions, vous aurez la faculté de percevoir le manège de votre interlocuteur et de déceler les questions pièges et vous ne lui fournirez que les éléments de votre vie que vous acceptez de divulguer.
  • Le colérique ou l’intimidateur est probablement le plus difficile à contrer. La méthode la plus efficace est de l’exclure de votre existence en refusant de côtoyer ce voleur d’énergie mais ce n’est hélas pas toujours possible. S’il s’agit par exemple d’un supérieur hiérarchique, tentez de l’éviter au maximum et plus encore efforcez-vous de gérer vos émotions grâce au contrôle de la respiration chaque fois que vous sentirez qu’il cherche à déstabiliser votre énergie vitale.
  • L’indifférent ne fait rien qui puisse vous menacer une fois que vous l’avez identifié. C’est le voleur d’énergie le plus simple à contrer puisqu’il vous suffit de pratiquer le même jeu en refusant de lui accorder le moindre intérêt.

Que retenir ?

En résumé de cet article, le meilleur moyen de gérer son énergie est en premier lieu de se protéger du voleur d’énergie qui peut se cacher derrière n’importe laquelle de nos fréquentations par des mécanismes fort simples :

  • L’identifier
  • L’éviter autant que possible
  • S’en protéger en gardant le contrôle de nos émotions

Mais les humains ne sont pas les seuls voleurs d’énergie et il nous arrive même parfois de nous la voler nous-mêmes au travers de nos habitudes mais c’est une autre histoire.

Et vous, comment protégez-vous votre précieuse énergie ?

jean-pascal guillon webmaster du blog les livres du bien-être : santé bien-être et développement personnel

 

 

 

comment augmenter son énergie sans voler celle des autres : Energie Turbo ou comment retrouver son énergie et retrouver sa vitalité en 7 jours

Il existe des moyens efficaces pour augmenter son énergie sans voler celle des autres! Retrouvez facilement toute votre vitalité en quelques jours.

 

Le blogging est un hobby mais le bien-être, la nature et le développement, que d'aucuns qualifieront de durable et moi plutôt de responsable, sont de vraies passions. Lecture et écriture sont pour moi des outils de détente et j'espère au travers de mon blog vous communiquer mon intérêt pour ces sujets et vous permettre d'améliorer votre qualité de vie. C'est ce que j'ai décidé de faire au quotidien depuis déjà un certain nombre d'années et ça fonctionne pour moi, alors pourquoi pas pour vous?

,

Laisser un commentaire

5 Réponses à Attention ! Un voleur d’énergie peut en cacher un autre.

  1. Julien 19/01/2015 à 17:39 #

    Bonjour Jean-Pascal,
    Merci pour ta participation à la Croisée des Blogs, avec un article qui apporte un sujet très peu abordé dans ce festival : les personnes qui nous entourent et la manière dont elles nous apportent ou volent notre énergie. Il est vrai que j’ai tendance à éviter ce genre de personnes, mais comme tu le dis ce n’est pas toujours possible. Et lorsque ça ne l’est pas, mieux vaut être bien préparé mentalement pour ne pas se laisser « pomper » tout ce que l’on a ! 🙂 j’aime bien la description des quatre types, on en reconnait effectivement quelques uns dans notre entourage !
    A bientôt,
    Julien

  2. Jean-Pascal Guillon 20/01/2015 à 07:29 #

    Bonjour Julien. Moi aussi, j’essaie d’éviter les voleurs d’énergie mais ce n’est pas toujours possible notamment dans l’entourage familial ou professionnel. Le meilleur remède reste alors un contrôle parfait de nos émotions, en fixant des limites au-delà desquelles nous devenons parfaitement imperméables à tout ce qui vient de l’extérieur. Maîtriser sa respiration en se concentrant sur soi-même est le meilleur moyen de se fermer hermétiquement lorsqu’une limite est atteinte et de protéger ainsi son énergie. Merci pour ton organisation de la croisée des blogs et pour le choix de ce sujet inspirant. Bon succès et prends bien soin de toi.

  3. Valérie 24/01/2015 à 08:15 #

    Merci pour cet article!
    C’est vrai qu’ identifier les voleurs d’énergie fait déjà toute la différence. Cela nous permet de vivre les choses avec un certain recul et plus de sérénité et de ne pas rentrer dans leur « jeu ».

  4. Jean-Pascal Guillon 24/01/2015 à 21:32 #

    Oui, Valérie, il est très important de pouvoir identifier les voleurs d’énergie. Plus encore que de « ne pas rentrer dans leur jeu », cela permet de fixer les limites au-delà desquelles on choisira plutôt l’évitement afin de ne pas perdre notre énergie, de ne pas se laisser vampiriser.

  5. Isabelle Ferigo-Hézelot 26/04/2016 à 16:37 #

    Merci! votre article décrit très bien les gens épuisants voire toxiques. A partager sans modération!

Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.