La pharmacie est dans l’assiette avec les aliments qui soignent.

N'OUBLIEZ PAS!
Inscrivez-vous à la Newsletter

Vous serez avertis de la parution des derniers articles et recevrez des offres exclusives.

 

Le guide "Super-Aliments, leurs Secrets" vous sera offert.

Invalid email address
Essayez sans risque. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

pomme-aliments-qui-soignentL’assurance-maladie est dans le rouge, les scandales mettant en cause l’agence du médicament font la une des journaux ces derniers mois et mon médecin ne me parle toujours pas des aliments qui soignent. Que faut-il en penser ? Manque de formation, effets du lobbying industriel, formatage ne laissant aucun espace à une remise en cause … probablement un pot-pourri de tout ceci mais en tout état de cause une parfaite illustration de ce monde où on marche sur la tête. Et pourtant, mes grands-parents utilisaient souvent les mêmes préparations que celles que je découvre en m’intéressant à la médecine traditionnelle chinoise. Alors, ne jetez pas de ce pas le contenu de votre pharmacie (et de toute manière il vous faut ramener la marchandise pour destruction via votre apothicaire de quartier) mais laissez un œil bienveillant parcourir ce qui suit.

Des aliments qui soignent, comment ça marche ?

Notre corps est une petite merveille d’ingéniosité, une mécanique d’une telle précision que ce n’est même pas l’homme qui l’a inventé. Mais tout ce qui est sophistiqué est fragile et nous n’échappons pas à cette règle, d’autant que notre mode de vie nous a fait perdre depuis longtemps le contact avec la nature et toute forme d’instinct. La maladie étant le résultat d’un déséquilibre interne (et parfois aussi d’agressions par des agents extérieurs mais il s’agit là d’un sujet plus complexe), c’est à ce niveau qu’interviennent les aliments qui soignent ou pour être plus exact qui préviennent les troubles.

Tout comme les plantes médicinales, les fruits et légumes contiennent des acides aminés, des sels minéraux, des vitamines et des oligoéléments qui participent à un degré ou à un autre au fonctionnement optimal de notre organisme. Il n’est donc pas étonnant qu’ils aient la capacité de nous maintenir en bonne santé à partir de l’instant où l’on est capable de les combiner entre eux pour revenir à l’équilibre de nos composants. Ils recèlent cependant encore beaucoup de mystères et il est vrai que l’on a peu cherché à percer leurs secrets mais il est à souhaiter que dans les années à venir on apprenne à tirer des aliments qui soignent les mêmes bénéfices que ceux que sont censés nous apporter un antibiotique ou un anticancéreux

les aliments qui soignent sont le plus souvent des fruits ou des légumes

Quelques domaines d’application sont déjà bien identifiés.

Donner une liste exhaustive des aliments qui soignent n’est pas l’objet de cet article et nous aurons l’occasion d’y revenir par la suite dans d’autres publications sur ce blog mais vous constaterez dans ce qui suit que parfois notre assiette est capable de remplacer des médicaments que l’on croit indispensables et qui d’ailleurs ne produisent pas toujours les effets souhaités. Mentionnons simplement ici que l’adage « il vaut mieux prévenir que guérir » trouve ici toute sa justification.

Système cardio-vasculaire :

  •  l‘ail est un fluidifiant sanguin (comme l’aspirine), vasodilatateur, tonicardiaque et diurétique
  • l’oignon est un fluidifiant sanguin mais aussi un excellent anti-infectieux
  •  le seigle est actif contre l’hypertension et l’artériosclérose

Système digestif :

  •  le chou est efficace contre l’aérophagie et serait un bon élément de prévention du cancer du côlon
  • les courges et courgettes régulent la constipation
  • le fenouil est conseillé pour les digestions lentes et les douleurs d’estomac
  •  l’abricot est recommandé en cas de diarrhée

Les abricots font partie des aliments qui soignent et sont recommandés en cas de troubles digestifs

Appareil respiratoire :

  • la carotte produit des effets bénéfiques chez les sujets atteints d’asthme
  • le cresson améliore les problèmes pulmonaires
  • le bouillon de navet s’utilise en gargarisme pour traiter les angines

Les aliments qui soignent le système nerveux :

  • les propriétés antistress du chocolat ne sont pas une légende en raison de sa teneur élevée en magnésium
  •  l’avocat apaisera en cas de surmenage ou de nervosité
  •  le fenouil permet de calmer les migraines

les salades composées permettent d'utiliser en même temps plusieurs aliments qui soignent

De nombreux légumes et fruits possèdent également des propriétés antianémiques et stimulantes ainsi que des qualités utiles en dermatologie ou en cosmétologie. À chaque pathologie ses aliments qui soignent, y compris pour le cholestérol, le diabète ou en prévention de certains cancers. La liste est longue et je vous conseille pour en savoir plus de vous plonger dans l’ouvrage « Les 100 aliments qui soignent » de Véronique Liégeois, Christian Rémésy et Stéphane Mottay.

Plus de nature pour moins de médicaments ! Promis, j’en parlerai à mon médecin lors de ma prochaine visite chez lui.

Prenez bien soin de vous.

jean-pascal guillon webmaster du blog les livres du bien-être : santé bien-être et développement personnel

Cet article a 4 commentaires

  1. Nous savons tous que tous les aliments, en principe, soignent. Bien sur, c’est egalement, la moderation qui confirme cette regle. Il est fort interessant ici d’avoir toutes ces informations sur la valeur des aliments et leurs actions sur le mieux-être des differents systemes de notre corps. Merci !

  2. La liste n’est pas exhaustive mais permet une première approche des bienfaits que l’alimentation peut procurer à notre corps.

  3. Merci beaucoup, Jean-Pascal, pour cet article très intéressant.

    En effet, nous savons depuis l’Antiquité que notre première médecine est dans notre assiette.

    Malheureusement, on a tenté de nous faire oublier cette vérité au cours de ces dernières décennies afin de donner priorité aux profits de gros lobbys industriels.
    Il n’est donc jamais superflu d’effectuer ce genre de rappels !

  4. Oui, Francis, je suis tout à fait d’accord avec vous.

    Cet article a pour ambition de rappeler en effet les vertus de certains aliments dont la place, sur ces bases, est à reconsidérer dans notre alimentation.

    C’est ce que je qualifierai de première étape pour recouvrer un corps sain et apte à se défendre correctement. La seconde étape pourrait faire l’objet d’un second billet puisqu’il s’agit de prendre en compte la qualité des aliments. Un légume produit selon les normes de l’agriculture intensive ne fournit pas les mêmes nutriments que celui du maraîcher bio situé près de chez vous, légume que vous consommerez dans les heures qui suivent sa récolte.

    Je sais, cela a un coût mais notre santé le vaut bien et la viande (que nous consommons en excès) coûte aussi fort cher … à méditer!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Jean-Pascal Guillon

Le blogging est un hobby mais le bien-être, la nature et le développement, que d'aucuns qualifieront de durable et moi plutôt de responsable, sont de vraies passions. Lecture et écriture sont pour moi des outils de détente et j'espère au travers de mon blog vous communiquer mon intérêt pour ces sujets et vous permettre d'améliorer votre qualité de vie. C'est ce que j'ai décidé de faire au quotidien depuis déjà un certain nombre d'années et ça fonctionne pour moi, alors pourquoi pas pour vous?
Fermer le menu