Top Navigation

   
Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.
   

Les aliments à faible IG : des alliés poids et santé ?

Les livres du bien-être vous aide à rechercher des aliments à IG ou indice glycémique faible qui sont des atouts santé et minceurIG ou indice glycémique, on entend de plus en plus souvent résonner ces deux mots dans le domaine de la nutrition, qu’il s’agisse de cas diabétiques, d’hygiène de vie ou de régimes amaigrissants. Mais qu’en est-il réellement ? Zoom sur les dernières découvertes sur l’IG.

Cet article invité vous est proposé par  Mathieu de Tavibia que je remercie pour sa collaboration au contenu du blog « les livres du bien-être ».

Qu’est-ce que l’indice glycémique ?

L’indice ou index glycémique (IG) est une valeur moyenne qui permet de comparer les aliments suivant la vitesse de la hausse de glycémie qu’ils induisent lorsqu’on les consomme. Plus leur IG est élevé, plus ils produisent une élévation rapide de la glycémie. Pour rappel, la glycémie (ou taux de sucre dans le sang) normale se situe environ entre 0,70 et 1,0 g/L à jeun, et sa hausse maximale survient 30 minutes après l’ingestion de glucides.

Quels sont les avantages des aliments à faible indice glycémique ?

Une alimentation à faible IG est reconnue pour être un régulateur santé et une alternative durable pour perdre du poids. Elle permet de réguler de la pression sanguine, mais aussi de contrôler l’appétit, le poids, et les lipides dans le sang. Plusieurs études ont démontré qu’un régime à faible IG est plus rassasiant comparé à un régime faible en gras, et de ce fait, réduit la consommation excessive de calories, en réduisant la sensation de faim.

comparatif de plusieurs aliments selon leur IG ou indice glycémique

Idéal donc pour les personnes qui cherchent à réduire leur surpoids de façon durable. Idéal également pour les diabétiques pour lesquels il contribue à améliorer les niveaux de sucres et de lipides par une libération progressive des glucoses et de l’insuline dans leur système. A ce titre, la baie acai s’avère idéale pour renforcer leur organisme en leur permettant d’absorber correctement les nutriments essentiels sans entraîner des poussées d’énergie.

Les aliments à faible IG : comment choisir ?

L’IG est référencé sur un indice de base de 100 dans l’ordre suivant :

  • élevé au-dessus de 70,
  • modéré entre 70 et 55,
  • et bas en-dessous de 55.

Attention toutefois, ces valeurs peuvent plus ou moins fluctuer suivant la transformation du produit (industrielle, mûrissement, cuisson…). Il faut également tenir compte de la charge glycémique qui donne une estimation plus pragmatique du pouvoir glycémiant de l’aliment, en étant basé sur une portion normale.

Quelques exemples d'aliments classés selon leur IG ou indice glycémique dans les livres du bien-être

Pour exemple, un bol de riz blanc (IG 71) est 5 fois plus glycémiant qu’une portion de melon (IG 72). Contrairement aux régimes hypocaloriques classiques, une alimentation type à faible IG met moins l’accent sur les hydrates de carbone (40 à 45% de la portion calorique quotidienne), et fait une plus large place aux lipides (30% – privilégier les bonnes graisses) et aux protéines (25 à 30% – les viandes et les poissons ne contiennent pas de glucides).

Dans ce sens, les fruits frais et les jus de fruits naturels à faibles IG (sans ajout de sucres) sont également à privilégier puisqu’ils sont généralement une mine de nutriments (vitamines, minéraux, oligo-éléments…). En font partie les fruits rouges tels que le cassis, les myrtilles, les airelles, les fraises, et la baie d’acaï (qui contient en outre plus de protéines qu’un œuf !).

Le blogging est un hobby mais le bien-être, la nature et le développement, que d'aucuns qualifieront de durable et moi plutôt de responsable, sont de vraies passions. Lecture et écriture sont pour moi des outils de détente et j'espère au travers de mon blog vous communiquer mon intérêt pour ces sujets et vous permettre d'améliorer votre qualité de vie. C'est ce que j'ai décidé de faire au quotidien depuis déjà un certain nombre d'années et ça fonctionne pour moi, alors pourquoi pas pour vous?

, ,

Laisser un commentaire

11 Réponses à Les aliments à faible IG : des alliés poids et santé ?

  1. mincir efficacement 07/02/2014 à 08:05 #

    Bonjour,

    J’ai entendu parlé que les aliments à IG bas sont loin d’être des aliments minceurs. Qu’est-ce que vous pensez de cet avis?

  2. Magalie 10/02/2014 à 11:33 #

    J’ajouterais à ta liste de fruit la grenade qui est aussi rouge avec beaucoup de vertu
    Je suis contente car je mange souvent de carotte crue 🙂
    Eh je suis au régime 😉 mais c’est dure! j’adore les burrito

  3. Jean-Pascal Guillon 11/02/2014 à 13:18 #

    Tu as raison Magalie, la grenade est aussi un fruit rouge aux nombreuses vertus, certainement même un des plus connus par le passé. la carotte crue, j’ai plus de mal, je ne dois pas avoir assez d’origines asiniennes. 🙂 Les burritos c’est délicieux mais pas exactement light !!

  4. Jean-Pascal Guillon 16/02/2014 à 18:06 #

    Bonjour Valérie. De nombreux régimes minceur reposent sur des aliments à faible IG. Toutefois, il n’existe pas à mon sens d’aliment minceur en soi mais des aliments qui permettent de parvenir à une alimentation raisonnée et équilibrée. Et, dans ce cadre, les aliments à IG bas y ont toute leur place, notamment en raison de leur teneur élevée en fibres.

  5. jphil 16/02/2014 à 21:52 #

    Bonjour Jean Pascal
    un article complet sur les indices glycémiques. Mais je suis très septique sur les index glycémiques . Je suis un peu de l’ancienne école je marche aux calories mais aussi je prend garde à la composition des éléments. Si on se refere à l’index glycémique nous risquons d’avaler des nutriments vides de sens
    jphil

  6. Jean-Pascal Guillon 16/02/2014 à 22:02 #

    Vieux jeu, Jean-Philippe, je n’en doute pas. Que devrais-je dire alors? Trêve de plaisanterie, les calories demeurent bien entendu la base de tout régime à visée de contrôle du poids. L’index glycémique est pour moi une notion plus fine dans une stratégie de plus long terme visant à établir un bon niveau de métabolisme. Bref, un peu plus technique et compliqué mais ça, j’aime bien comme tu le sais. 🙂

  7. compléments alimentaires 24/03/2014 à 16:34 #

    Je pense que les novices en nutrition ont plutôt intérêt à se tourner vers l’indice glycémique.

    En effet, je vois beaucoup de personnes programmer leurs repas et régimes en fonction des calories, sans prendre en compte d’autres indices, et finir par échouer, comme la plupart des personnes entreprenant un régime…

    Or un repas contenant 700 calories pleines n’a pas grand chose à voir avec un repas contenant 700 calories vides et ce dernier va irrémédiablement vous conduire vers la case surpoids…

  8. Jean-Pascal Guillon 25/03/2014 à 07:10 #

    Bonjour Nicolas. L’index glycémique est malheureusement une notion très abstraite pour beaucoup de monde. Les calories sont bien plus familières et chacun en a entendu parler depuis le plus jeune âge. Il serait bien d’inventer une nouvelle notion, qui reprenne le classement de l’index glycémique, mais qui soit beaucoup plus parlante pour les novices justement. Et, ce , d’autant plus que comme tu le dis bien cette notion est essentielle pour conserver un poids adapté.

  9. Guillaume de Maigrir Vite et Bien 30/03/2014 à 21:51 #

    Bonjour,

    L’index glycémique est une notion abstraite car « les officiels » disent que c’est « trop compliqué » pour les Français. Donc sans communication les gens resteront dans le flou.
    Idéalement il faudrait faire comme en Australie, qui depuis 2002, affiche l’IG sur les produits. Cela serait un énorme progrès et avec un code couleur le consommateur s’y retrouverait vite comparé aux calories qui ne signifient absolument rien.

  10. Jean-Pascal Guillon 30/03/2014 à 21:58 #

    Bonsoir Guillaume. Je suis tout à fait d’accord avec cela, si on veut que les gens s’en préoccupent, il est indispensable de communiquer largement sur le sujet. Un code couleur me parait une excellente idée !

Trackbacks/Pingbacks

  1. Les aliments à faible IG : des alli&eacu... - 31/01/2014

    […] IG ou indice glycémique, on entend de plus en plus souvent résonner ces deux mots dans le domaine de la nutrition, qu’il s’agisse de cas diabétiques, d’hygiène de vie ou de régimes amaigris  […]

Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.