Top Navigation

   
Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.
   

Les aliments du bonheur.

On les appelle aliments du bonheur car ils agissent sur notre humeur ainsi que nos facultés intellectuelles. Vous savez  déjà que les aliments sont composés de molécules chimiques susceptibles d’agir sur notre cerveau mais certains sont plus actifs que d’autres. Pouvez-vous les identifier au sein de vos menus quotidiens et connaissez-vous les propriétés qui les rendent si précieux ? Je me propose de vous guider parmi ces pourvoyeurs de bien-être.

Le chocolat est le plus connu des aliments du bonheur.

Certes, manger gras et sucré procure une satisfaction immédiate mais le chocolat apporte bien davantage, particulièrement si on le consomme noir. Riche en magnésium, le chocolat stimule aussi la production de sérotonine et autres endorphines dans le cerveau. La phényléthylamine qu’il contient produit un effet euphorisant à la manière des amphétamines.

Le chocolat est le plus connu des aliments du bonheur.

Le cacao du premier des aliments du bonheur est bien le meilleur des antidépresseurs, ainsi qu’en atteste une étude publiée dans le Journal of psychopharmacology.

La banane vous redonne le sourire.

C’est le second sur la liste de nos aliments du bonheur et également le deuxième fruit préféré des français après la pomme. Sa richesse en tryptophane est capitale pour la production de sérotonine (eh oui, encore cette hormone du bonheur) dans le cerveau.

Une banane par jour permet d’éliminer angoisses et stress d’autant qu’elle contient directement 10 mg de dopamine, agent principal du plaisir dans l’organisme. Le résultat en est une bonne dose de bonne humeur et de bien-être.

Le café et le thé boostent notre humeur.

Le point commun de ces deux boissons est la présence de caféine qui stimule les neurones mais qui exerce aussi un effet spectaculaire sur le bonheur et le bien-être. Si elle dissipe la fatigue, elle agit aussi sur le circuit cérébral du plaisir, ce qui explique par ailleurs la dépendance qui peut s’installer chez certains sujets.

Comme pour beaucoup de substances, c’est la dose qui différencie le médicament du poison et pour éviter les effets négatifs tels que les tremblements ou la tachycardie, il faut s’abstenir d’en consommer plus de 3 tasses par jour et proscrire l’ingestion de café en soirée.

Moins riche en caféine (donc moins de risques d’effets secondaires négatifs) et pourvu en théine qui provoque un effet de détente, le thé est une alternative très intéressante à la consommation de café.

Des sardines comme antidépresseurs.

La plupart des poissons gras pourraient figurer sur notre liste des aliments du bonheur. Les acides gras omega-3 (DHA) jouent un rôle de premier plan dans l’activité de la sérotonine. Le saumon est assurément plus riche en DHA mais la taille réduite de la sardine la place bien en-dessous dans la chaine alimentaire ce qui permet des teneurs bien moindres en polluants et métaux lourds.

Les sardines, des aliments du bonheur riches en DHA

Les sardines à l’huile présentent un double intérêt puisqu’elles permettent d’additionner les teneurs en acides gras du poisson à celles de l’huile qui les imprègnent, qu’elle soit d’olive ou de tournesol.

Les protéines gourmandes ont leur place parmi les aliments du bonheur.

Dinde, lentilles, pois cassé sont des aliments du bonheur riches en acides aminés, éléments indispensables à la synthèse des neurotransmetteurs que sont la sérotonine et la dopamine. Ces acides aminés sont le tryptophane, la tyrosine, la phénylalanine et la glutamine.

Les œufs et le fromage sont également d’excellentes sources protéiques. La choline contenue dans les œufs limiterait également la production du cortisol encore connu sous le nom d’hormone du stress.

Cette liste des aliments du bonheur n’est pas exhaustive.

Il faudrait ajouter les noix du Brésil qui sont une source de sélénium, antioxydant puissant qui aide à repousser les effets du stress mais aussi l’avocat très riche en tyrosine et en magnésium. Le chou, quand à lui, n’est pas avare en tryptophane.

Pour finir, les petits fruits rouges sont d’inépuisables sources de vitamine C mais aussi d’acides gras et plus encore d’antioxydants indispensables pour combattre le stress.

Quelques suggestions personnelles.

Pour ceux qui ne savent pas quoi manger ce soir, je vous suggère de tester mon assortiment d’aliments du bonheur en dégustant le menu suivant : une salade de lentilles accompagnée de sardines à l’huile de tournesol et suivie d’une coupe de fruits rouges et de 2 carrés de chocolat noir à 70% de cacao. Détente et bonne humeur assurées !

Pour tout savoir des aliments du bonheur et découvrir tous les aliments bios et écolos qui remplaceront bien des spécialités de votre armoire à pharmacie, je vous recommande l’excellent livre de Bernard Fontanille et Marie-Laurence Grézaud : « Ces aliments qui rendent heureux »

Livre sur les aliments du bonheur.

jean-pascal guillon webmaster du blog les livres du bien-être : santé bien-être et développement personnel

Le blogging est un hobby mais le bien-être, la nature et le développement, que d'aucuns qualifieront de durable et moi plutôt de responsable, sont de vraies passions. Lecture et écriture sont pour moi des outils de détente et j'espère au travers de mon blog vous communiquer mon intérêt pour ces sujets et vous permettre d'améliorer votre qualité de vie. C'est ce que j'ai décidé de faire au quotidien depuis déjà un certain nombre d'années et ça fonctionne pour moi, alors pourquoi pas pour vous?

, , , ,

Laisser un commentaire

Pas encore de commentaires.
Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.