Top Navigation

   
Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.
   

Accepter l’imperfection pour accéder au bonheur

L‘éloge de l’imperfection est un magnifique récit autobiographique de la célèbre chercheuse en neurologie Rita Levi-Montalcini. Cette lecture est un régal pour tous ceux qui comme moi s’intéressent à la science en général et au médical en particulier mais ce n’est pas directement de cela dont je vais vous parler dans cet article. Je vais plutôt vous livrer quelques réflexions sur le bien ou le mal fondé du perfectionnisme dans le cadre de la 59ème édition de la Croisée des Blogs ayant justement pour thème « l’éloge de l’imperfection » et organisée par Régis Carlo du blog momentpresent.com.

logo "A la croisée des blogs" sur developpementpersonnel.org pour l'édition sur l'éloge de l'imperfection

Tout nous incite à rechercher la perfection

Nous vivons à l’heure actuelle dans une société qui repose sur la performance, l’efficacité et la productivité. Dans ce même contexte, nous sommes hantés – non, réfléchissez bien, ce mot n’est pas trop fort – par le désir de possession puisque tout peut s’acheter et s’il est une chose ultime que nous souhaiterions posséder, c’est bien la perfection. Ainsi, nous pourrions incarner l’image de l’individu parfait que la société nous projette sans cesse.

Chercher à être parfait, c’est avant tout chercher par ce biais à se faire accepter et apprécier des autres. Dans la vie sentimentale, être le conjoint idéal est une manière de s’assurer d’un amour éternel, dans la vie professionnelle, devenir le collaborateur idéal est le leitmotiv de tout plan de carrière. Bref, nous voulons gommer toute imperfection pour ne jamais être pris en défaut.

Mais dans cette quête et par effet collatéral en quelque sorte, nous ne supportons plus l’imperfection des autres et de ce qui nous entoure et même bien souvent notre propre imperfection, quitte pour les plus orgueilleux à en faire porter la responsabilité aux autres.

La perfection est-elle possible ?

La réponse est clairement NON et les religions nous ont d’ailleurs toujours affirmé que seuls les dieux peuvent être parfaits. Ceci est valable tant dans la mythologie gréco-romaine que dans la religion musulmane pour laquelle la perfection n’existe que sous les traits d’Allah.

Rechercher la perfection revient à courir sans fin après un idéal virtuel, une chimère inaccessible. Aucune satisfaction ne sera jamais possible puisque le but ne sera jamais atteint. Parvenir à la perfection impliquerait :

  • de tout maîtriser
  • de ne jamais se tromper
  • d’anticiper tous les évènements
  • d’être capable de tout décortiquer, de tout expliquer

Vous imaginez aisément le résultat auquel une telle démarche nous conduit inévitablement : l’épuisement, le burn-out … sans compter la frustration d’avoir échoué. Oui, viser la perfection revient à se condamner à l’échec. Je trouve cela terrible, pas vous ?

Le charme et la beauté de l'imperfection pour plus de bien-être et de bonheur

L’imperfection serait-elle alors un pis-aller ?

Imaginez seulement un instant un monde dans lequel tous les êtres humains seraient parfaits. Certes il n’y aurait certainement plus de guerres, plus de vols ou autres délits, plus de méchanceté …. mais quel ennui !

Finies les surprises, les interrogations, les attentes, les espoirs. La perfection est unique et donc parfaitement prévisible. Comment tomber amoureux d’une personne plutôt que d’une autre si chacun possède exactement les mêmes qualités, donc plus d’amour, plus que du « tout lisse », de l’uniformité et de l’indifférence.

L’imperfection est au contraire bourrée de charme et c’est elle qui fait avancer le monde. N’oublions pas que les plus grandes découvertes scientifiques (la pénicilline, la radioactivité …) sont nées d’erreurs ou d’oublis c’est-à-dire d’imperfections.

Prenons conscience que nos défauts nous rendent uniques bien plus que nos qualités et cultivons nos différences. D’autre part, ne plus avoir besoin de garder un contrôle complet sur notre vie nous retire un fardeau énorme, nous libère d’un stress destructeur.

Mais comment accepter l’imperfection ?

Pour moi l’essentiel est que chacun parvienne à utiliser au mieux ses capacités, à développer pleinement son potentiel. Je possède des forces et des faiblesses, alors tant pis pour mes faiblesses. D’autres sauront bien les compenser par leurs qualités et réaliser certaines choses que je ne suis pas capable de faire, cela s’appelle par exemple déléguer dans le domaine professionnel.

En acceptant d’être imparfait, je vais pouvoir me concentrer sur mes forces et faire de mon mieux pour utiliser toutes mes ressources et toutes mes capacités. Miser sur mes forces va me permettre d’être réellement moi-même et donc d’accéder au bonheur. Faire une différence positive dans ma vie sera pour moi bien entendu source de satisfaction et de bien-être mais agira également en bien sur la vie des autres. Je ne passe plus à côté de l’essentiel en poursuivant des chimères et je peux donc prendre le temps d’être heureux et aussi de rendre les autres heureux, mes proches tout autant que de simples inconnus.

En résumé, je ne culpabilise plus de mes erreurs puisque ces dernières m’aideront de toute manière à progresser, j’assume mon imperfection qui fait partie de mon charme (si ! si !) et surtout j’apprends à lâcher prise puisque je n’ai plus besoin de tout contrôler.

Et vous ? Vous ne croyez pas que renoncer à la perfection diminuera votre stress et augmentera votre bonheur tout en vous assurant une vie plus longue et en meilleure santé ? Vive l’imperfection !

jean-pascal guillon webmaster du blog les livres du bien-être : santé bien-être et développement personnel

 

Le blogging est un hobby mais le bien-être, la nature et le développement, que d’aucuns qualifieront de durable et moi plutôt de responsable, sont de vraies passions. Lecture et écriture sont pour moi des outils de détente et j’espère au travers de mon blog vous communiquer mon intérêt pour ces sujets et vous permettre d’améliorer votre qualité de vie. C’est ce que j’ai décidé de faire au quotidien depuis déjà un certain nombre d’années et ça fonctionne pour moi, alors pourquoi pas pour vous?

, , , ,

Laisser un commentaire

3 Réponses à Accepter l’imperfection pour accéder au bonheur

  1. Agnès Emma 22/07/2015 à 03:35 #

    Bonjour!
    dans la relation de couple en tout cas, rechercher la perfection est une source de stress et c’est purement une tromperie. On ment à l’autre sur qui on est. On ne se laisse pas de chance d’être qui nous sommes. Au final, rechercher la perfection revient à vivre dans une relation des moins authentiques. Qui veut réellement vivre ce genre de relation?
    Bon après, se rendre de compte de notre tendance à rechercher la perfection est essentiel pour commencer à travailler notre estime de nous-même.
    A bientôt!

  2. Jean-Pascal Guillon 22/07/2015 à 08:21 #

    Bonjour ! Accepter l’imperfection est une des composantes du fameux « lâcher prise ». Ceci est effectivement tout aussi bénéfique dans la relation de couple que dans les autres facettes de notre existence. Pourquoi se mentir à soi et mentir aux autres dans la recherche de ce qui n’existe pas?

Trackbacks/Pingbacks

  1. Accepter l’imperfection pour accéd... - 26/12/2013

    […] L Tout nous incite à rechercher la perfection Nous vivons à l'heure actuelle dans une société qui repose sur la performance, l'efficacité et la productivité.  […]

Recevez chaque mois la lettre du bien-être et bénéficiez
gratuitement de 30 jours de coaching santé et bien-être.
Je déteste le spam tout autant que vous. Votre adresse est en totale sécurité.